AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ~ Iliya...

Aller en bas 
AuteurMessage
Iliya
Mutant
avatar

Messages : 871
Date d'inscription : 16/08/2008
Age : 24
Localisation : Ailleurs.

MessageSujet: ~ Iliya...   Mar 1 Sep - 16:02

*Prénom : Iliya.

*Nom: Andropov, mais ça, seul son dossier le sait, car elle n’en garde aucun souvenir…

*Âge: 6 ans…

*Sexe: Femelle.

*Race: Humaine, jusqu’à preuve du contraire. [ Il n’y a encore aucun témoin, vivant, mais elle est parasitée par un esprit venant du monde du rêve. ]

*Physique:
Iliya n’est pas bien grande, même… Elle est très petite… Il faut dire aussi que, une personne de six ans, ce n’est pas bien grand. À part sa taille, elle a des cheveux blancs, courts en avant, long en arrière et plats. Elle n’a pas besoin de les placer pour qu’ils se placent tous seuls devant son visage. Et dans ses sombres yeux noirs, habitués à l’obscurité, il semble y briller une légère lumière, l’ombre d’une lueur d’innocence… L’ombre furtive d’espoir…
Sa peau est anormalement blanchâtre, même un peu bleutée. Ne vous demandez pas pourquoi. On dit que les vampires ont un teint de mort…
Elle porte des vêtements autrefois normaux, de couleur rouge et noir. Maintenant ils sont gris, sales. Tachés de sang par endroit, déchiré par d’autres… Elle ne se complique pas vraiment la vie lorsqu’il est question de se vêtir, elle garde les mêmes depuis longtemps. Sinon, elle a l’air d’une petite fille banale de six ans... Si on ne regarde pas la peur dans ses yeux…


*Caractère:
Il parait que les enfants prennent, pendant une période de leur vie, exemple sur la personnalité d’une personne en particulier, et qu’après ils créaient leur propre personnalité… Eh bien… Elle, elle n’a prit exemple sur personne… Car ils n’étaient rien. Elle ne pouvait compter sur personne, personne ne lui faisait confiance, elle ne fait confiance à personne… Mais il est sur, que si elle se serait attachée à quelqu’un, elle l’aurait aimé, elle n’est pas méchante, seulement… Ils lui veulent tous du mal. Le monde, elle doit s’en méfier, ils lui veulent du mal… Mais, elle n’est pas méchante… « Tu ne te battras que pour toi, ne vivra que pour toi et n’aimera que toi… » C’est ce qu’à dit sa mère, lorsqu’elle mourut, à sa fille, mais c’est aussi ce qu’elle disait lorsqu’elle lui adressait la parole.

L’enfer qu’à vécue Iliya est, selon elle, comparable au véritable enfer. Toujours selon elle, elle n’a commis aucun pêcher, mais elle incarne le pêcher, elle est le pêcher. Sa place est en enfer, dans la vie comme dans la mort. Elle ne mérite que ce qui peut détruire, la torture, physique comme mentale. Possédée par le remords, torturée par la haine, qu’elle camoufle derrière une peur mortelle. Elle a vécue seule, et quand elle n’était pas seule, elle souffrait. Sa vision du monde est qu’il est cruel, mais pas envers tout le monde, uniquement envers elle. Elle ne se voit ni comme un oiseau tentant de voler, ou comme un animal apprenant à marcher, mais comme un monstre sur terre tentant de mourir, sachant que sa mort risquait de le faire souffrir encore plus, toujours plus. Ne jamais être épargnée par une souffrance éternelle. Le souvenir de sa mère la hante sans cesse, celui de son père aussi, mais… Ce ne sont pas de vrais souvenirs, car les souvenirs qu’elle a d’eux sont déformés par une peur qui la détruit lentement… Comme un poison cruel et mesquin…

.L’enfer n’est pas sur terre, ce n’est qu’un aperçu.

*Histoire: Dans le topique suivant.

*Détail spécial : Depuis sa naissance, jusqu’à aujourd’hui, elle n’a eue des relations excepter avec ses parents et l’ordre. Et elle ne se souvient plus de rien avant sa mutation… Et chaque fois que sa mutation refait surface… [ Pour ce qui est de Sebastian, ça peut être une idée de perso pour quelqu’un qui n’est pas inspiré, ou simplement une personne disparue… Ou morte. Seulement, il avait un pouvoir d’empathie, il ressentait les émotions, les souffrances des autres mais aussi pouvait lire leur pensée, pas avec tout le monde. Il avait aussi un petit pouvoir permettant d’endormir les gens avec un contact quelconque. En principal, ce pourrait être un vampire, mais bon u.u ]

*Une équipement spécial : ...

Mutations:
Sa mutation consiste à être un Vampire, mais aussi à avoir un léger pouvoir d’empathie. Lorsqu’elle voit quelqu’un, l’instinct qui lui dit si elle peut faire confiance à quelqu’un ou non est son pouvoir qui lui dit si cette personne lui veut du mal ou non.

À ses 16 ans, elle va muter de manière permanente, en attendant elle ne mute qu’en état de grande faiblesse, de maladie ou de blessures graves.


Quand avez-vous mutés? : À ses deux ans, il y a 4 ans…


-------------------------------------------Un peu plus sur vous-------------------------------------

Votre nom? : Marie-Anne

Votre âge?: 16 ans

Votre sexe?: Féminin

D'où vous venez?: (Ça devient un questionnaire ou quoi?! >.< =3 j’suis innocente monsieur le commissaire xD)
Canada

Autre chose à dire ? : Hum… Saviez-vous que j’aimais les pommes, même si j’en mangeais rarement? =3 xD


Dernière édition par Iliya le Lun 12 Oct - 23:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iliya
Mutant
avatar

Messages : 871
Date d'inscription : 16/08/2008
Age : 24
Localisation : Ailleurs.

MessageSujet: Re: ~ Iliya...   Mar 1 Sep - 16:05

*Histoire :
Déjà née, elle était détestée, haïe. Résultat d’un viol, la mère avait contraint le père d’en prendre également soin, c’était sa fille à lui aussi et après toutes les souffrances qu’elle avait subites, il le lui devait. Ainsi donc, Iliya eut une mère et un père pour prendre soin d’elle, mais à la grande surprise des amis des parents, ce fut le père qui prenait le mieux soin de sa fille, la cajolant, la bordant… Sa mère ne faisait que la nourrir, sinon elle pestait et la regardait dormir en aillant des souvenirs douloureux et des idées meurtrières…

C’est vrai, pourquoi garder le fruit de son malheur? Pourquoi ne pas en finir? Pourquoi ne pas l’enlever à ce monde qu’elle vient à peine de connaître? Elle ne faisait que souffrir en la regardant, elle ne faisait que mourir un peu plus en la laissant grandir… Elle prit donc une décision, oui, elle ferait souffrir cet enfant… Peu importe comment.

Elle la maudit, les premières paroles qu’elle adressa à sa fille furent : « Ton nom est Iliya… Un démon qui n’aime que lui et qui ne se battra que pour lui, ainsi tu pourras continuer à vivre. Ton nom portera ce vœu. Je ne te donne pas ce nom par amour, mais par haine et vengeance. Ces deux choses vivrons à travers toi et jusqu’à ce que, à ton tours… Tu meurs. Je te maudis, tu n’es pas ma fille. Tu es un démon, suppôt de Satan. Bâtarde et putain, crève dans d’atroces souffrance dans ce monde et souffre en enfer! »

Ainsi donc, dès qu’Iliya eut un peu plus de force, assez pour se tenir assise, sa mère commença… Elle commençait, évidemment, doucement, ce n’était qu’un bébé, et elle s’assurait de le faire lorsqu’elle était seule… Enfin, à 7 mois elle avait commencée la torture à son propre enfant. Elle l’entaillait doucement sur son petit et fragile corps, faisant très attention aux os. Elle était infirmière, et donc connaissait assez bien le corps humain… Surtout celui des enfants...

Bon, aller, inutile de donner les détails de ce qu’elle faisait, ça ne se traduit même pas en un seul mot. C’était monstrueux, d’un sadisme tel que notre petite victime ne disait rien à son père…
Jusqu’au 2 ans de cet enfant. À ses 2 ans, son père et sa mère furent témoins de la pire chose qui pourrait se montrer à leurs yeux… Au début, cela ressemblait à une grippe, rien de bien affolant, une forte fièvre et tout… Sa mère, infirmière, ne paniquait pas et la soignait, et au lieu de la torturer comme avant, elle l’a battait… Iliya était plus faible que jamais… Elle ne voyait personne excepter ses parents. Et pourtant, même si elle se forçait à croire qu’elle aimait sa mère, elle la haïssait, la détestait…

Et, qui aurait put croire, aussi, qu’Iliya passerait de grande faiblesse, à grande force? Alors que sa mère venait de l’envoyer contre un mur, Iliya resta allongée au sol, paralysée par une douleur, oui, mais pas celle que sa mère lui donnait, une autre, bien plus forte, bien du douloureuse… Elle ne put retenir son cris de souffrance, perçant les tympans de son père, qui était ailleurs, n’entendant rien jusqu’à maintenant, il se précipita en haut, voyant l’état de sa fille, il vint l’enlacer fort, si fort… Retenant ses petits bras qui le repoussaient… Et étrangement, ils parvinrent à le repousser, un peu brutalement, sans le vouloir… Iliya se tortillait, se courbait, elle souffrait… Elle tentait désespérément de se tuer, mais en même temps que la douleur croissait, elle guérissait, elle devenait plus résistante et plus forte… Elle tentait de se fracasser le crâne, elle défonçait le mur, de se tuer, pour tout arrêter… Elle parvint à se griffer, en tentait d’atténuer cette douleur lui brûlant les entrailles en se donnant une douleur physique, mais ça ne faisait qu’empirer, car les blessures saignaient abondamment, et brûlaient...

Elle souffrait, souffrait et souffrait… Aucun mot n’aurait été capable d’exprimer cela, et elle devait se contenter de crier à s’en fendre l’âme, mais crier n’était pas… N’était plus suffisant pour exprimer sa douleur.
C’était horrible, et tellement elle souffrait, sa rage, sa colère… Tout sortit… Et puis… Elle arrêta subitement de crier, même si la douleur persistait. Mais, elle souffrait dans le silence, elle n’en pouvait plus… C’était SA faute, c’était sa faute à Elle! C’était ELLE qui lui avait fait ça! Elle qui lui hurlait qu’elle n’était qu’une trainé, une bâtarde et une putain, qu’elle n’était qu’une pauvre sotte. Elle qui pensait qu’un jour cette femme l’aimerais un jour! JAMAIS!!! C’était à ELLE et personne d’autre! C’était à ELLE que la faute revenait, ELLE qui lui disait tellement que personne ne voulait d’elle, que c’était graver dans son âme, qu’elle le croyait… Qu’elle le pensait.

Et cette même femme la regardait, effrayée et paralysée de peur devant ce regard noir, meurtrier, bestial, sauvage, démoniaque, sadique… Un regard assoiffé de sang… De SON sang… Ce regard la fixait et c’était comme si elle recevait des vagues de rage, de haine, de vengeance et de colère… Le monstre qu’elle avait créée la regardait en hurlant silencieusement sa souffrance et en demandant tout aussi silencieusement sa mort…

Elle poussa un cri de rage et sauta sur se mère, non, elle l’a haïssait tellement que dans son esprit, cette femme n’était pas digne de se dire sa mère, encore moins de se dire une femme. Ce n’était qu’un être dépourvu de conscience, un monstre cruel torturant des enfants! AON PROPRE ENFANT INNOCENT DE TOUT!!! Elle ne méritait que de mourir! Non… ELLE MÉRITAIT SEULEMENT DE SOUFFRIR!

Lorsqu’elle fit son saut, elle sauta tellement rapidement qu’en moins de deux elle était sur elle. Malgré sa vitesse, le temps qu’Iliya arrive, elle était déjà assise. Mais peu importait… Elle agrippa la tête de la source de cette colère et de cette rage et tira… Sa force continuant de croitre faisant de nouveau hurler l’enfant qui tirait de plus en plus fort… À cause d’une souffrance qui semblait toujours augmenter.

Et lorsque la force de l’enfant atteint son niveau maximal, car tout avait une limite, la tête de la femme arracha d’un coup, laissant du sang gicler partout… Iliya eut un sourire, croyant que ça allait s’arrêter, mais non… En voyant ce sang, ces détails du corps humain… Sa mutation accéléra et Iliya en perdit conscience, enfin… Elle n’eut pas connaissance de la suite…

Lorsqu’elle revint à elle, il y avait des lambeaux de chair partout, du sang sur les murs et des choses horribles écrites en sang sur d’autres murs, son corps était recouvert de sang et dans sa main elle tenait un morceau de chair… Elle revit avec horreur ses propres actes… Elle avait but leur sang, elle avait tué ses parents, son père… Celui qui l’aimait… NON!! Il ne l’aimait pas… Il ne l’avait jamais aimé, il avait même tenté de la tué lorsqu’il avait vu le corps de sa femme… Il lui disait d’arrêter, il parlait encore gentiment, mais ce n’était qu’une mascarade… Elle… Elle… Elle avait tuée sa famille, et en se rappelant de tout cela, elle poussa un cri d’horreur et commença à se griffer les bras, le corps, laissant le sang couler abondamment sur son corps et tomber sur le sol. Jusqu’à ce qu’elle en perde connaissance.

Quand elle se réveilla, quelques heures plus tard, elle bougeait sans même savoir si c’était vraiment elle qui se contrôlait… Elle alla simplement dans la salle de bain, ouvrit le lavabo et lava ses bras, son visage, son corps. Ensuite, elle sortit avec ses vêtements tachés de sang. Elle s’arrêta devant des poubelles et autre endroit et finit par tomber sur une église. Elle s’y avança et une femme qui s’y trouvait alla à sa rencontre. À son approche, la jeune fille eut un vif mouvement de recul et tenta de la repousser, mais elle était redevenue très faible. Et donc, la femme pu s’approcher. Elle remarqua le linge et le comportement de la jeune fille et, ayant pitié d’elle, lui dit de l’attendre ici. Elle partit et revint environ vingt minutes plus tard, et elle tenait dans ses mains des vêtements. Elle les donna à Iliya et lui sourit. À ce moment, Iliya recula et dès qu’elle sentie en avoir la chance, elle se retourna et s’en alla, courant, encore et encore… Mais elle du s’arrêter peu de temps après, faible et épuisée, elle regarda les vêtements qu’elle serrait dans ses bras et finit par les mettre. Ils étaient trop grand pour elle, pour la longueur seulement, mais sinon ils étaient bien.


Dernière édition par Iliya le Mar 1 Sep - 16:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iliya
Mutant
avatar

Messages : 871
Date d'inscription : 16/08/2008
Age : 24
Localisation : Ailleurs.

MessageSujet: Re: ~ Iliya...   Mar 1 Sep - 16:06

Suite.

Elle sortie de la ruelle et tomba nez à nez avec un homme, grand, sombre… Elle avait peur… Très peur. Elle eut le réflexe de reculer, se disant qu’il ne l’avait pas vue, mais il s’approcha d’elle. Il faisait de plus en plus noir, elle ne voyait ni son regard, ni son horrible sourire. Il s’arrêta net au moment même où Iliya était arrêtée par un mur. Il sembla renifler l’air et grogna.

« Tu es une mutante… »

Elle secoua la tête de gauche à droite. Non, elle n’était pas mutante, elle était un monstre. Elle avait peur… Sa peur grandissait de plus en plus. Elle avait tellement peur que lorsqu’il leva la main, elle arrêta de bouger et presque de respirer. Suivant silencieusement la main de cet homme… Il mit sa main dans ses cheveux et les caressa. Figée par la peur, elle baissa un peu les yeux, cherchant dans le noir du capuchon qu’il portait des yeux, un visage…

« Je suis Sebastian, membre de l’ordre. Tu n’es pas comme les autres, hein? Tu es différente, n’est-ce pas? »

Elle fit non de la tête, puis hésita et fit un haussement des épaules. Comment savoir si elle était différente au fond? Elle pourrait dire être comme les autres mais… Elle l’ignorait.

« Je vois… Tiens, prend ma main, n’ai pas peur. Je vais prendre soin de toi. »

Avec sa main qui caressait ses cheveux, il retira son capuchon pour dévoiler un visage pâle et un horrible sourire… Gentil. Son autre main tendue vers elle, il s’était agenouillé pour se mettre à son niveau. De ses yeux effrayés, elle le regarda, son sourire qui malgré qui soit gentil lui faisait peur et ses mains et finalement, elle fixa ses yeux. Hésitant à lui faire confiance, mais dans ses yeux, elle voyait qu’il disait vrai et son instinct lui disait qu’il était gentil… Qu’il était comme elle.

Elle prit finalement sa main, au termine de vingt minutes d’hésitation. Elle posa sa main hésitante dans celle que lui tendait ce… Sebastian. Elle ne quittait pas ses yeux du regard, mais dès que sa main entra en contact avec celle du mystérieux inconnu, elle sentie la fatigue monter en elle et rapidement, ses paupières, devenues lourdes, commencèrent à se fermer et elle tomba endormie dans les bras de ce Sebastian. De son côté, son sourire rassurant ne disparu pas et lorsque la petite fille tomba dans ses bras, il l’attrapa et la prit en princesse dans ses bras. Il marcha ensuite et disparut dans la nuit…

Lorsqu’elle se réveilla, elle avait froid. Elle n’ouvrit pas les yeux, elle sentait quelque chose sur son visage, un bandeau ou quelque chose comme ça. Elle ne parla pas non plus, car un autre bandeau l’en empêchait. Elle ne bougea pas car elle sentit quelque chose entourer ses poignets et ses chevilles. Elle ne comprenait pas. La panique fit place au sommeil en moins de quelques secondes et ce ne fut pas long qu’elle sentie de nouveau une douleur insupportable dans tout son être. Mais cette fois, elle ne cria pas, elle serra le bandeau avec ses dents et se recroquevilla, tentant vainement de se libérer les mains.

Mais alors que sa panique et sa douleur allait atteindre un point de non retour, une main se posa sur sa tête et un léger « Chuuuut... » vint caresser son oreille, aussitôt et sans savoir pourquoi, elle se calma et la douleur s’en alla lentement. Elle tenta de dire quelque chose, mais seul un bruit étouffé se fit entendre et une voix s’éleva, murmurant.

« Tout va bien. Calme-toi, je suis Sebastian. Ne t’inquiète pas. Je suis avec une autre personne et cette personne a peur de toi… »

Il s’arrêta de parler en voyant la réaction d’Iliya face à cette remarque et il ressentit la douleur que ce fait lui procurait. Il sourit de nouveau et il commença à lui caresser gentiment les cheveux.

« Il a peur que tu veuilles l’attaquer. Et comme précaution, il t’a attaché avant que tu ne te réveilles, mais je vais bientôt pouvoir te libérer. Mais avant, je dois être certain que tu vas être gentille et calme. »

Elle se figea un instant pour réfléchir, mais si cette autre personne lui voulait du mal? Qu’allait-elle faire? Elle finit par acquiescer et, Sebastian, certain de sa sincérité, lui enleva son bandeau sur les yeux. La jeune fille garda les yeux fermé un instant mais finit par les ouvrir en constatant qu’il faisait noir. Ensuite, le mystérieux homme enleva le bandeau l’empêchant de parler et elle ne fit rien. Il détacha ensuite ses mains puis ses pieds. Il l’a prit délicatement par les épaules pour la faire s’assoir et elle eut le réflexe de replier ses jambes contre elle pour se réchauffer.

« Je te présente Fred. C’est une amie. Elle est aussi membre de l’ordre. Elle va t’aider à guérir, parce que tu es malade… Et moi aussi. Elle va nous aider tous les deux… »

Elle regarda la dénommée Fred et ensuite regarda Sebastian et écouta ses paroles. Elle ne sourit pas, elle avait toujours aussi peur et toujours aussi froid. Qui voudrait aider un monstre comme elle? On ne voulait que la tuer. Elle ferma les yeux et la dénommée Fred se leva et s’en alla en parlant une langue étrange. Iliya leva la tête et vit Sebastian lui sourire et les dernières paroles qu’il lui adressa jusqu’avant longtemps furent un misérable : « Désolé. »

……………………………………

Les mois passèrent sans qu’elle ne voie le temps passer. Elle était nourrie de manière différente que lorsqu’elle mangeait à la maison, mais c’était bon. On lui donnait de la viande crue à elle et Sebastian et une substance étrange rouge foncée qu’on lui forçait à boire, lui disant que sinon son état de santé allait s’graver et qu’elle n’allait pas guérir. Elle n’était pas heureuse, mais pas malheureuse non plus. Le dénommé Sebastian était son meilleur ami. Chaque fois que venait le temps de dormir, il lui caressait les cheveux pour l’aider et bientôt, elle ne fut capable de dormir uniquement si on lui caressait les cheveux.

Ils ne se parlaient pas, ils étaient toujours silencieux. Depuis que Sebastian lui avait adressé un « Désolé » il ne lui avait plus parlé, mais avait prit soin d’elle. Elle ne se demandait même pas pourquoi, peut-être que c’était parce que lui aussi, si il parlait il allait être puni.

Lorsqu’Iliya atteignit ses six ans, elle ne s’en rendit pas compte mais Fred, leur… « Maitresse » vint les voir, l’air désolé, mais déterminé. Elle expliqua la situation dans ce drôle de langage que Sebastian comprenait et ce dernier protesta.

« Trop difficile? Mais… » Il hésita « Ce n’est pas impossible..! »

Elle répondit…

« Je ne vous laisserai pas lui faire du mal, ni même la toucher. »

Il s’était mit entre elle et Fred, comme un protecteur. Iliya ne comprenait pas. Mais sans qu’elle n’ait le temps de cligner des yeux, un combat s’engagea. Elle le suivit avec horreur et peur, ne pouvant bouger car chaque attaque que portait cette Fred lui était destinée à elle… Et alors que le combat s’éternisait, Sebastian parvint à assommer sommairement Fred et il prit Iliya dans ses bras et l’emmena dehors. Dehors attendait trois hommes. Sebastian prit aussitôt un élan pour les contourner et s’enfonça dans une forêt non loin. Il courait vite, et lorsqu’il fut assez loin, il la cacha dans un haut arbre, caché par les feuilles, elle était sauve, mais au lieu de se cacher lui aussi, il lui sourit et lui caressa doucement les cheveux et alors qu’elle s’endormait enfin, la dernière chose qu’elle vit fut Sebastian disparaitre dans la nuit…

« Bonne chance, Iliya. »


[ C'est la deuxième fois de ma vie que je fais une fiche qui rentre dans trois topique... O.o ]

_________________

I live in My Nightmare ...
But go, Surprise Me ...


5 roses pour moi! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'ombre
Admin Mutant
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 02/07/2008
Age : 26
Localisation : Dans la noirceur

MessageSujet: Re: ~ Iliya...   Mar 1 Sep - 19:01

Bienvenue Iliya ^^

Tu est validé, encore une fois superbe fiche!

Rebienvenue sur Chaos city, le chaos commence ^^!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iliya
Mutant
avatar

Messages : 871
Date d'inscription : 16/08/2008
Age : 24
Localisation : Ailleurs.

MessageSujet: Re: ~ Iliya...   Mar 1 Sep - 19:48

Oooh! Génial! Je fais partit du mouvement chaotique du fofo =3 xD

Allez! En place!

Showtime!!!! Cool

Merciiii Loliiii ^^

_________________

I live in My Nightmare ...
But go, Surprise Me ...


5 roses pour moi! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~ Iliya...   

Revenir en haut Aller en bas
 
~ Iliya...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ville du Chaos :: |Avant-Rp| :: Présentations :: |Fiche validés|-
Sauter vers: