AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La vie en forèt

Aller en bas 
AuteurMessage
Haru

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 01/02/2011

MessageSujet: La vie en forèt   Dim 20 Mar - 21:20

Un nouveau jour se levait sur la forêt Chaos city, projetant un voile de lumière sur les arbres et autres plantes après une longue nuit. Alors que la vie reprenait peu à peu dans ce matin des plus normaux, la faune locale se réveillait se réveillait de nouveau nouveau dans cet environnement hostile où les forts mangent les faibles dans cette lutte constante pour la survie. Un cerf s'avançait timidement à travers les branches et buissons, à l'affut du moindre bruit menaçant. Ce dernier avait des formes pour le moins étranges, causé par la mutation; des parties du corps étaient disproportionnées et légèrement déformées. Puis soudain, alors que l'animal croyait être à un endroit sûr, un bruit pratiquement inaudible se fit entendre, un genre de sifflement puis ''TAC!''. Une flèche s'enfonça de plusieurs centimètres dans le crâne de l'animal qui s'écroula, mort, alors que ses pattes bougeaient dans le vide un bon moment, comme s'il essayait de s'enfuir.

Une silhouette sortit du décors, cette dernière c'était tellement bien caché qu'on l'aurait cru sortit du néant. Haru s'approcha de sa proie fraîchement morte avant de l'attacher à l'aide de quelques câbles pour la traînée vers son camps, un peu plus loin. Elle avait passé tellement d'années dans ces bois que la survie y était devenu un jeu d'enfant, mais la chasseuse éprouvait quand même un certain désirs d'y sortir, voir ce que le monde avait à offrir. Peut être était-ce la ce que son défunt maître voulait qu'elle fasse. ''Vit ta propre vie'', ces mots résonnait toujours dans son crâne. Haru s'approchait de son camp, en évitant les piège qu'elle avait elle même placé tout en trainant l'animal mort en même temps. Ce n'était pas vraiment le luxe, mais tout avait été fait par sa propre main; une tente faite avec un bonne dizaine de peau d'animaux, un petit emplacement pour un feu de camps, etc. Tout pour assurer son bien être.

Les défenses de cette petite ''bases d'opérations'' ne consistait qu'une poignée de pièges fait à la main. Rien de mortel, seulement le genre qui font beaucoup de bruit, révélant la présence d'intrus sur son territoire: De petite fosses cachées, des branche courbé pouvant frappé le visage de la victime si elle à la malheur de trop s'en approché. Alors que la chasseuse s'apprêtait à dépecer l'animal à l'aide de son fidèle couteau, elle entendit l'un des pièges se déclencher et empoigna donc son arc dans la direction du bruit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kariumi

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: La vie en forèt   Sam 6 Aoû - 16:54

Ce matin là, la jeune mutante avais décider de sortir de sa cachette, prenant le premier sentier hors de sa petite cachette, Kari trotta tranquillement vers un lieu qui lui était familier. Par contre, en la regardant, on ne voyais qu'une magnifique louve au pelage blanc comme neige. Le soleil lui commençais a se lever et la louve s'arrêta devant un ruisseau pour prendre une bonne gorger d'eau, le liquide froid coulais dans la gorge de celle-ci alors qu'elle continuais de boire, étanchant sa soif. Après quelques minutes, elle leva enfin la tête et repris son chemin en restant basse, cherchant a présent quelque chose a manger, se fut après un court moment qu'elle remarqua un cerf, elle se mis a le suivre, l'examiner pour savoir si elle pourrais l'abattre, puis l'animal passa entre des buissons, doucement, silencieusement, alors que le cerf abaissais sa garde, Kari s’apprêtait a sauter dessus mais un silement la fit reculer et se cacher. Regardant sa proie s'écrouler au sol. Elle montra les crocs, et emit un petit grognement de rage alors qu'elle voyais Haru s'éloigner avec le cerf. Avec agilité, la louve suivit Haru, restant silencieuse, elle évita le trois quarts des pièges mais elle mis la patte sur une petite corde qui fit sonner des cloches, émettant un grognement, Kari releva la tête pour voir Haru qui pointait son arc sur elle. Avec vitesse elle recula, mais tomba dans une fosse ou elle émit un aboiement de douleur en se foulant la patte avant droite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haru

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 01/02/2011

MessageSujet: Re: La vie en forèt   Mer 10 Aoû - 19:13

Haru n'avait eu le temps de voir la bête que quelques secondes, mais ce fut assez pour découvrir la beauté de l'animal avant que ce dernier ne fasse un mauvais mouvement et se retrouve dans l'une des fosses qui parsemait son camp de base. Bien sûr, elle savait ce qu’était un loup et était toujours à l’affût de ces prédateurs sanglant. Plus d’une fois sa vie avait été menacée par une meute de ces créatures à la fois fortes et intelligentes et la chasseuse savait maintenant à quel point ils étaient des adversaires trop coriaces pour leur laisser une chance… Mais quelque chose était différent avec celui la. La plupart des animaux de la forêt son tordus et mutés avec des formes grotesques, mais ce loup était parfaitement bien formé et son pelage blanc neige n’avait rien en commun avec son image de ces créature. L’animal possédait une beauté que la jeune femme ne penserait jamais trouver chez cette espèce et cela piqua sa curiosité, comme une enfant qui trouve un papillon aux jolies ailes et tente de l’attraper.

Haru jeta un coup d’œil dans le trou qu’elle avait creusé; le loup, ou plutôt la louve dans ce cas, semblait s’avoir blessé à la patte et se trouvais dans un piteux état. La chasseuse ne voulait pas tuer l’animal; s’il existait encore de la beauté en la nature, elle voulait la préservé coûte que coûte, mais elle ne pouvait pas simplement sauter dans le trou pour lui porter secours, ce serait du suicide. Après tout, un animal dos au mur peut facilement devenir une bête incontrôlable. La jeune femme sortit une sarbacane, faite à la main avec un os d’animal inconnue, et inséra un dard à l’intérieur. Elle ne laissa pas à la louve le temps de comprendre se qu’il se passait et souffla dans le tube, propulsant le projectile dans le cou de la bête blanche qui s’écroula après quelque seconde. Le dard avait été trempé dans une substance somnifère, création du maître d’Haru, fait à partir de quelques herbes de la forêt. Elle pouvait maintenant l’extirper de la fosse et traité la blessure sans difficulté.

À l’aide de quelques sangles faites en cuir animal, dont elle se servit pour attacher la louve, elle la tira hors de la terre avant de la traîner jusqu’au camp. Heureusement, la blessure à la patte était superficielle et soignerait rapidement donc elle ne mit qu’un bandage rapide, mais placé avec précision. L’animal se trouvait maintenant attacher et museler près du camps alors qu’Haru préparait la viande du serre qu’elle avait tué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie en forèt   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie en forèt
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ville du Chaos :: |L'extérieur de la ville| (RP) :: Forêt-
Sauter vers: