AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mélancolie et putréfaction (gore)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mélancolie et putréfaction (gore)   Jeu 9 Sep - 20:24

L'ambiance était morne, lugubre. Le vent souflait et une longue et perpétuelle mélodie morbide se faisait entendre dans l'air. Tout n'était que mélancolie. Même les petits animaux, qui passaient ça et là, semblait profondément attristé par quelque chose que l'on ne pouvait savoir.


Un jeune couple était présent en ce lieux funèbres. Atristé par le départ de proches, ces gens se délivraient constament de leur chagrin, en délivran leurs âme des pleur les plus pronfondément ancrée en eux. L'émotion était intense, et l'ambiance était acablante.


Si on portait un peu plus attention au couple, on pouvait constater que les deux amoureaux tenait dans leurs bras, chacun d'eux, un bambin inanimé, âgés seulement de quelques semaines. Et ces bébés n'étaient pas beau à voir.


On pouvait apercevoir que les nouveaux nés était en state relativement avancé de décomposition de leur petites enveloppes charnelles. Ils était maquillé pour l'évênement, même habillés. Cela voudrait dire, que le couple faisait office depuis possiblement...plusieurs semaines. Mais leur plainte rythmée et donc, répétitives, n'était jamais interrompue, constantes, et on pouvait les entendres à plusieurs mètre aux alentours du cimetièrre.


Revenir en haut Aller en bas
Mélianne Lionheart
Chef de l'ordre


Messages : 515
Date d'inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Re: Mélancolie et putréfaction (gore)   Mer 15 Sep - 14:41

Mélianne avait recu un message de l'inquisition qu'il y avait un évênement anormal qui avait surement lieu par magie,mais aucun d'entres eux n'étaient en mesure d'y aller sans en être affecter de facon majeur.L'inquisition était en grave manque de recrue depuis la nomination de leur nouveau chef.Ils étaient en fait,tous des vieillards ou des débutants.Il était normal qu'ils ne voulaient pas se risquer.Pour les problèmes majeurs de mutants,ils aimaient toujours mieux envoyer un autre mutant,à l'occurance ,elle ou l'un de ses meilleurs hommes.

L'ange arriva au portail du cimetière et enttendait déjà les compleintes.Vêtue de son long menteau de l'ordre de la lune bleu sur son armure.Dans sa main,elle tenait sa lance et à son fourreau reposait son épée Céleste.La chefe de l'ordre s'attendait à une illusion majeur à briser et ensuite un combat épique contre un vampire sur puissant,mais en écoutant les compleintes,elle se demandait si ca allait être vraiment le cas.Ca semblait si réelle.

La guerrière avanca entre les tombes,la pointe de sa lance vers l'avant et peu sur ses gardes.Elle ignorait pourquoi,mais l'armurée se sentait peu menacé par l'évênement.Suivant le son des chants,elle vit enfin les sillouhettes des deux corps debout ,devant les pierres tombales.Jettant des regards un peu autour d'eux et d'elle-même et ne voyant rien de suspect,elle s'approcha.C'est en voyant les corps des bébés qu'elle sentit un haut le coeur.La créature céleste se tourna dos à eux et vomis son souper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mélancolie et putréfaction (gore)   Mer 15 Sep - 15:10

Dès que Mélianne se retourna, étant dos au couple, tout son qu'elle entendait, les cris, pleurs, le vent, les feuiles sur les sol qui s'effroittent un peu partout...bref, aucun son n'était entendu par Mélianne.


Elle vomit, puis, tout pouvait se bousculer dans sa tête. Elle pouvait se sentir étourdie, comme si elle allait perdre conscience. Après quelques secondes, qui duraient des heures, pour Mélianne, elle se mit à entendre, dans sa tête...son nom.


"Mélianne...Mélianne...Mélianne...Mélianne."

Tout en étnt étourdie,tout cela dura plusieurs dizaines de minutes. Une voix féminine, qui pouvait lui sembler famillière, répétait constament son nom, comme si elle soupirait son nom.


C'était à glacer le sang. Toute l'action autour d'elle continuait, le tout sans son...bref, un magnifique contraste démentiel.


Revenir en haut Aller en bas
Mélianne Lionheart
Chef de l'ordre


Messages : 515
Date d'inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Re: Mélancolie et putréfaction (gore)   Mer 15 Sep - 15:27

Mélianne se redressa et regarda autour d'elle.Se sentant trop étourdie,elle utilisa sa lance comme appuie,mais encore la,le sol semblait se dérober sous son poid,alors que l'arme semblait instable.L'ange fit apparaitre ses ailles et les déploya.Le vent n'aidait pas du tout à ce qu'elle arrive à se tenir bien droite.Tout les sons qui se mêlaient aux étourdissements lui donnait un énorme maux de tête.

La chef de l'ordre sentait son esprit pris au piège.Quelque chose avait réussit à entrer et s'amusait.Cependant,ce jeu semblait assez déplaisant que pour même le créateur de ce spectacle soit lassé.Elle avanca un peu plus vers les deux personnes et fit ce qu'il y avait de mieux,à sa connaissance.L'armurée panta sa lance dans le premier corps immobile et attendit la suite des évênements.Si le marionettiste était assez puissant,le corps allait être bel et bien réelle et ne tombera pas sur le sol et ne mourra pas,même après le coups donné.Il ne fera que saigner éternellement et rester immobile.Elle se sentait tellement mal.Peu importe la réponse à sa question,elle savait que ca n'allait pas être une joie.

La mutante enlleva sa lance du corps de la femme,puis se tourna vers l'homme et répéta son mouvement comme une machine qui n'avait que ca comme commande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mélancolie et putréfaction (gore)   Mer 15 Sep - 15:40

Il était en train de se passer quelque chose, que Baal ne pouvait contrôler.

Une force qu'il avait très bien connu, était en train d'essayer de posséder Mélianne. Quand Mélianne planta sa lance dans un des deux parents, celui-ci resta de marbre. La lance ne pus toucher sa cible. Dès que la lance fut à un proximité incalculable de l'être, elle fut projettée dans la direction contraire, avec une force surnaturelle.


L'être, qui avait une apparence masculine, se tourna vers Mélianne, qui était toujours possédée, il s'avança vers elle, et prit sa tête entre ses deux mains.


Dès le contact entre Mélianne et l'être, celle-ci pus ressentir un soulagement. Elle n'était plus du tout étourdie, mais elle pouvait sentir qu'une présence était en elle.


L'être s'adressa à Mélianne dans une voix quelque peu amicale:

-Il est fort, intelligent, mais, seul. Toi, tu est forte, intelligente, mais bien trop exposée.
Revenir en haut Aller en bas
Mélianne Lionheart
Chef de l'ordre


Messages : 515
Date d'inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Re: Mélancolie et putréfaction (gore)   Sam 2 Oct - 0:47

Mélianne ouvrit grand les yeux lorsque la lance ne toucha pas sa cible.Lorsque son arme fut projetté dans le sens contraire,elle ne put la retenir et la sentit glisser entre ses doigts et quand la la lame arrivait près de ses doigts,elle ouvrit les mains pour ne pas se couper.Son réflexe venait de lui sauver les mains,mais par la suite,l'ange figea.L'homme avait mit ses mains de chaque côté de sa tête et lui dit quelque chose de peu compréhensible pour elle.De qui parlait-il ?La dirrigeante murmura avec une once d'espoir

-Altair...

Non,ca ne pouvait pas être lui.En fait,ca pouvait être n'importe qui,mais pas lui.Du moins,c'était ce que son esprit se forcait de lui passer comme message.Son âme,faible,voulait se battre contre cette chose,mais il y avait quelque chose d'autre qui l'empêchait.Quoi ?Elle fixa l'homme dans les yeux et se sentait déjà mieux.La mutante ferma les yeux quelques instants et murmura à nouveau

-Ca va,vous pouvez me lâcher,maintenant.

La chef de l'ordre semblait être en contrôle de ses gestes,mais n'ouvrit pas ses yeux immédiatement.Elle attendit encore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mélancolie et putréfaction (gore)   Sam 2 Oct - 1:06

(rebienvenue parmis nous ^^)

La perplexité avait envahie soudainement l'esprit obscur de Baal. Mais comment cela pouvait être arrivé? Car, la chose qui avait contrôlée Mélianne (car c'est ce qui s'était passé), était revenue d'un endroit que Baal conaissait bien...trop bien.


-Altair...

Non. Ce n'était pas Altaïr qui était en ce moment en train d'apaiser Mélianne...c'était Baal qui combatait pour elle, un esprit vengeur qui en voulait visiblement à Mélianne...

-Ça va, vous pouvez me lâcher, maintenant.

Peut-être bien qu'il le pouvait.

-Ton enfant a son ange gardien...cela vous a été dit. Mais, vous semblez l'avoir négligé. C'est bien dommage, mais, à la fois, cela affaiblit sa moralité. Mais, c'est un enfant, sans père, et sans mère.

Puis, il lâcha Mélianne, qui avait retrouvée son état normal.

-Les choses changent, mais, certaines empirent, d'autre, perdurent depuis des millénaires. Le chaos n'est que l'évolution de la race humaine. Et votre fils contribuera grandement à cette évolution...à ce chaos.
Revenir en haut Aller en bas
Mélianne Lionheart
Chef de l'ordre


Messages : 515
Date d'inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Re: Mélancolie et putréfaction (gore)   Mer 13 Oct - 19:32

Mélianne parut contrariée.Elle en savait bien moins que ce que les autres le pensaient.

-...De quoi estce que vous parlez ?!Mon fils...Personne ne m'a dit qu'il avait un ange gardien et de plus,qui êtes -vous pour me dire tout ca ?D'ou tenez -vous ces informations ? Qu'estce qui me garantit qu'elles sont fiables ?
Elle n'aimait vraiment pas la situation dans laquelle elle se trouvait.

-Et...Je suis très loin de croire que mon fils va aider le chaos,mais bien le contraire !

L'ange recula de plusieurs pas,sur ses gardes.

-Qu'est-il arrivé à...

La chefe de l'ordre pointa la tombe au lieu de terminer sa question.Elle en posait peut-être un peu trop en peu de temps,mais elle était visiblement troublé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mélancolie et putréfaction (gore)   Mer 13 Oct - 21:44

*Eh bien...elle ne se souvient pas de mes paroles. Pour la chef de l'ordre, une ancienne ange, elle me décoit quelque peut. Mais, il faut dire que son humanité a pris le dessu.

Soudainement, une bourasque violente jaillit de nul part. Les feuilles amassée sur le sol, les nuages, d'un gris sombre, les parents et leur bébé mort, tout ça disaprut en une bourasque...tout.


Mélianne put entendre une voix âgée, qui pouvait lui sembler famillière, lui adressant la parole:

-Eh bien Mélianne, je suis déçu que vous ne vous êtes pas souvenu de moi...après tout ce que vous avez vécu en un si court laps de temps...ce fut une mémorable tragédie diabolique, qui semble bien se diriger vers une aporie apolinienne, si vous me permetter l'expression. Aah. Je me fait vieux jeu, d'utiliser un tas d'expression si vieille...inconnue de cette époque.

Baal soupira longuement:

-Vraiment...en 10 ans, le temps passe, les gens changent, mais, le pouvoir se trouve toujours un maitre. Pour une société chaotique, c'est pratiquement la même chose. La différence, c'est qu'on ne sait jamais uand le pouvoir va disparaître.

Il ria, longuement, et, bizarrement, avec un certain plaisir subtil, avec une petite touche de sadisme:

-Haha! Quand même, ne me dites pas qu'Altaïr n'aura rien laissé comme héritage. Chez vous, humains, mutant...peu importe, Altaïr est une sorte de pionnier de la débauche. Mais, à la fois, il était un de ceux qui voulait le combattre le plus. C'est bien amusant de constater, à quel point les contraire se ressembles, à quel point, les contraires sont en fait, similitudes, copies conformes que l'on distingue. On est dans l'erreur, et, ceci, ma chère, contribue grandement au chaos...un monde dionisiaque, ce n'est pas mauvais, ce n'est que trop contraire à votre monde appolinien, ce n'est qu'une ressemblance de plus, une similitude. Pourquoi vouloir battre le chaos, si on peu parfaitement vivre au sein d'une cité anti-appolinienne?

Baal, qui continuait de ricanner dans le dos de Mélianne, alla s'asseoir près d'un peuplier en agonie, près de quelques pierres tombales. Puis, il médita, paisiblement.
Revenir en haut Aller en bas
Mélianne Lionheart
Chef de l'ordre


Messages : 515
Date d'inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Re: Mélancolie et putréfaction (gore)   Sam 16 Oct - 12:31

Mélianne sentit la colère monter en elle

-L'ordre a pour devoir de diminuer le chaos pour que notre survie devient une vie,justement.Ce qui est loin d'être le cas,en ce moment.L'inquisition,ce sont eux qui sont dans le tort.Ils veulent soit tout contrôler,soit tout détruire.C'est à mon fils de prendre une décision.C'est à lui seul de voir à s'il veut suivre l'inquisition ou s'il veut prendre sa propre voix,celle de diminuer le chaos dans cette ville...Et de dérouter l'inquisition.

Voilà donc pourquoi la mère était si silencieuse lorsqu'elle croisait son fils.Elle ne voulait pas le dirriger dans une direction,elle voulait qu'il la prend lui-même.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mélancolie et putréfaction (gore)   Sam 16 Oct - 17:17

Baal était quelque peu contrarié:

-Bon sang Mélianne. Un parent, son but est de uider son enfant! Pas de le laisser faire, et laisser choir, comme si s'était un simple animal. Ton fils avait besoin d'une mère...et d'un père. J'ai en quelque sorte, remplis le rôle du père. Si je n'avais pas été là, nous aurions eu affaires à une bête sauvage. Ton fils, est une bête, désormait contrôlée...qui ne demande qu'une chose: avoir un semblant d'humanité.

Bon. Baal ne voulait pas s'occuper des tâches de mélianne, mais, il le devait, puisqu'elle ne semblait pas les remplir:


-Diviser pour mieux règner. Telle est la grande devise des empreurs et chefs en ce monde. L'ordre est faible car elle a été divisée par l'inquisition. Ils ont soif de pouvoir, et, bientôt, ils vont prendre le contrôle de l'ordre. Mais bon. Mes affaires ne concernent que ton fils, et non l'ordre et l'inquisition. Je t'ai fait une promesse que tu sembles avoir oubliée. Je te la répète: Je prendrai soin de ton fils. Il ne me connaitra pas, et, tu ne t'en rendra pas compte. Mais, sois-en sûr, il sera protégé.

Baal soupira joyeusement:

-Je me suis rendu compte à quel point ton fils pourra changer les choses. Tant en bien qu'en mal. Et, malheureusement, je suis une entité neutre dans cette histoire. Mon but, est de voir les deux partis, de constater s'ils ont eux-même des buts valables, puis, ensuite, de prendre position. J'ai visité l'ordre pendant 10 ans. Maintenant, il est temps pour moi, et mon nouveau disciple, de nous interesser à la meute. Ce sera une tâche bien interessante...approcher la meute, puis, peut-être bien s'allier à eux.
Revenir en haut Aller en bas
Mélianne Lionheart
Chef de l'ordre


Messages : 515
Date d'inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Re: Mélancolie et putréfaction (gore)   Dim 17 Oct - 21:25

Mélianne l'écouta et sentait la rage monter en elle comme une tempête d'énergie négative,écrasante et destructrice.Il n'y avait plus une seule feuille morte sur le sol autour de l'ange.Si il serait présent physiquement,probablement qu'elle lui sauterait au visage.La chefe de l'ordre répliqua

-Vous vous prenez tellement pour un être supérieur qui comprend tout de nous et qui sait tout.Faites donc ce que bon vous semble !Comme si la vie celon la meute était meilleure ?!Ils ont été maltraités et veulent que se venger des hommes en les massacrants ou en les réduisant à l'esclavage.Ou encore,ils veulent juste faire ce que bon leur semble quand ils le désirent,en allant jusqu'à massacrer des gens pour le pure plaisir.Si vous croyez être mieux là-bà et que leur raisons sont plus valables et bien soites !Sachez uniquement que s vous vous joignz à eux,je vous garantit que je vous traquerai,si par malheur,vous restez encore proche de mon fils,jusqu'à ce que j'aille votre tête sur un plateau d'argent !

Si c'était une réaction digne d'une mère qui ne pense qu'à protéger son enfant qu'il voulait,s'était réussit.Elle paraissait insensible,mais au fond,s'était tout ce qui lui restait et elle ne voulait pas le perdre.Son coeur battait fort et rapidement.L'air semblait s'allourdire d'avantage.

-Pensez-y deux fois avant de prendre partie.L'ange gardien de mon fils ne sera pas un membre de la meute !JAMAIS !

Pour la chef de l'ordre,la discution était terminé.L'aillée tourna le dos à la pierre tombal et marcha d'un pas très lourd vers les grilles.Les feuilles semblaient se dégager de son chemin pour lui faire un chemin.Une seule chose restait encrée dans son esprit,aller voir son fils...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mélancolie et putréfaction (gore)   Dim 17 Oct - 23:51

Baal ria de bon coeur:

-Mais Mélianne. Tu sembles croires que j'ai déjà pris parti. C'est incensé! Hahaha!! Quand même. Ton fils, lui, a déjà pris parti. Je ne te dirai pas lequel. Mais, il ne te décevra pas. Mon but n'est pas de t'arracher ton fils...même s'il ne te connais pas.

Baal prit apparence devant Mélianne. La même, exactement, qu'il avait lorsqu'il l'avait aidé à renvoyer lassassin d'Alta¸ir, sa mère, dans le royaume des morts.

Il parla d'une voix claire et précise, ni calme, ni exitée. Directe:

-Écoutes bien Mélianne. Je ne peux avoir d'opinion. Je suis la neutralité pure. Je me suis parjuré plus tôt. En fait, justement, j'ai prit ton fils comme protégé, car, c'est lui que je guiderai vers le bon choix, et vice versa. Je ne te veux pas de mal, et je ne veux surtout pas que tu deviennes une ennemis.


Il la suivait pendant qu'elle marchait. Pendant ce temps, la température embiante, ainsi que le décor entier changeait. Il faisait doux. Mélianne pouvait appercevoir un magnifique soleil dans le ciel...malgré le fait qu'il faisait noir il y a à peine quelques minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Mélianne Lionheart
Chef de l'ordre


Messages : 515
Date d'inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Re: Mélancolie et putréfaction (gore)   Lun 18 Oct - 20:14

Mélianne le vit apparaitre devant elle et le contourna au lieu de l'attaquer,comme elle aurait surement fait quelques années plus tôt.Elle continua de marcher vers les grilles du cimetière et répliqua

-S'il a déjà fait son choix,il n'a pas besoin de vous pour le guider vers un soit disant bon choix.Il l'a déjà prit !

Elle se fichait du soleil et continuait de marcher,sans se calmer pour autant.Les derniers mots de Baal la surprit,mais ne dit obsoluement rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mélancolie et putréfaction (gore)   Lun 18 Oct - 20:40

Baal, tout en suivant Mélianne, ria encore une fois, cette fois, c'était un rire cruel, voire même sadique.


-Oui, ton fils a fait un choix, mais, il l'a prit sans prendre en considération les différents partis qui s'offrent à lui. La meute...l'ordre, et d'autres choix sont aussi possibles,et existants. Et peu importe le choix qu'il a fait, je lui montrerai les autres possibilités. Malgré le fait que je sais qu'il s'en mordra les doigts, car il est jeune et inexpériementé,malgré son haut grade dans l'ordre, son choix influencera ce monde chaotique.


Il rejoigni Mélianne. Le ciel s'était couvert. De nombreux éclairs puissants parcouraient le ciel, mais, le tonnerre ne se prononcait pas.


-Les apparances sont trompeuses. Je suis le parfait contraire de toutes images appoliniennes, et je suis ton plus grand allié en ces terres. Je semble être insolant. Tout ça pour bien te rentrer dans le crânes mes principes et ceux de ton fils. Le chaos en ce monde n'a pas encore atteint son apogée...mais, saches -tu le sais déjà, que le malheurs des uns, fait le bonheur des autres. Par contre, le chaos, lui, est charitable et boureau de toutes entitée. Tous peuvent et veulent en profiter, aux dépends des autres, et tous y arriveront. Sois prudente, mais, un jour, comme tous ces gens, tu connaîtra une période de ta vie, que tu ne pourras contrôler.


Baal soupira longement...un soupir d'extase:

-Aaah. En fait, le paroxysme de l'histoire est tel: Dyonisos en personne qui met en garde une oeuvre d'Appolon. L'ordre ne sera pas toujours aussi puissante. L'inquisition non plus, ton fils non plus, et je ne serai pas toujours là pour guider les gens. Tout est éphèmère, mais, tout peu rester, aussi. Les conflis changent, les ennemis aussi, mais, le pouvoir se trouve toujours un maitre. Voudras-tu le contrôler, où te prépareras-tu pour bien atterir lorsque l'heure de ta chute sonnera? À chacuns ses choix, mais, seul le destin ne connais pas le chaos.



La température changea. Des feuilles semirent à tomber des arbres, le ciel se dégagea à nouveau, et l'air se réchauffa radicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Mélianne Lionheart
Chef de l'ordre


Messages : 515
Date d'inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Re: Mélancolie et putréfaction (gore)   Lun 18 Oct - 21:23

Mélianne s'arrêta subitement en soupirant longuement et tentant de trouver son calme avant de s'adresser à Baal

-Tu n'as pas l'air de m'avoir bien comprit ?!Dans ma famille,nous n'avon pas le droit de choisir notre voix.Nous avons un chemin tracé et nous devons le suivre.Celui de mon fils et comprit.Vous vous prenez pour qui pour prendre le droit de lui montrer les autres possibilités qu'il ne pourra jamais embrasser?!Ca va soit l'enrager,soit le blesser,voir peut-être même ,les deux !Nous sommes tous destinés à tomber,car c'est la seule certitude qu'il y a dans la vie.La seule décision qui nous revient,c'est de choisir comment et contre quoi nous allons tomber !Personne ne gagne dans cette fichu guerre entre le chaos et l'ordre.Encore moins l'inquisition.Si il y a bien une faction qui ne tire aucun profit à la situation,ce sont bien mes hommes ou encore les pauvres qui ne prennent aucun partit et qui se font tout de même massacrer !

Elle fit quelques pas pour s'approcher de Baal

-Alors surveillez vos mots car je commence à les percevoir comme de graves accusations à l'égard du pantheon des anges,qui ,je vous le rappele,sont pas ici pour profter de la situation,mais uniquement pour aider ceux qui souffre à outre passer cette douleur et continuer de vivre !

Elle reprit sa marche et passa enfin les grilles du cimetière.L'ange prit une direction précise après s'être arrêté quelques secondes dans la rue pour savoir ou se trouvait celui qu'elle cherchait.

-Bien sur que tout risque d'éclater.Ca aussi,ca fait partie de notre travail.Emêcher que ca éclate ou si c'est innévitable,d'en sauver ce qui peut l'être.Pas ceux que nous voulons voir survivre,non.Ceux que nous pouvons.Meute,ordre ou inquisition.Il y a des moments,comme mon père me l'a aprit,ou il ne faut plus faire de distinction entre ennemi ou allier et se surpasser dans son travail.

La chef de l'ordre lanca un egard sombre à Ball.C'est ce jour-là qu'elle allait mourir et elle le savait.Elle ne s'en cachait même pas et elle ne semblait pas plus vouloir changer son destin.Si elle essayait de le changer,les répercutions allaient être plus graves encore et sa mort allait être encore plus innutile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mélancolie et putréfaction (gore)   Lun 18 Oct - 21:45

Baal soupira...encore une fois. Mais cette fois, ce fut un réel soupir d'exaspération.


-Depuis quand la mort est considérée comme la fin? La mort n'est qu'une continuité. La mort est inconnue chez vous. Alors, pourquoi dites vous que vous savez ce qu'est la mort?

Lorsque Mélianne s'approcha de lui, Baal avanca d'un pas, puis parla longement, sans laisser le temps à Mélianne de placer un mots:

-Vos hommes souffrent, l'inquisition souffre, la meute souffre, tous souffrent. Ils n'y a pas de gagnant, ni de perdants. Que des combatants. La vie et la mort sont deux choses que les humains ont séparés, et que les mutants continuent de séparer. Les anges, les démons, les mutants, les humains...tous destinés à "mourrir" (il mime les guimets) et ils angoissent en y pensant. Certains y trouvent du plaisir, d'autres l'oublie...et moi, je la connais. Je peux facilement te faire voir ce qu'est la mort, Mélianne. Et, comment sais-tu que tu vis en ce moment? Pourquoi ne serais-tu pas morte présentement? À quoi bon ce poser ces questions? La réponse est vaste, et indésirée de ta part, je le sais. Mais, ton fils, lui, comme bien des gens, la répandent. Ils tuent sans avoir de but véritables...ou bien, ils tuent pour sauver. Tout ça pour dire, que tout est rien et qu'un rien peut être un tout. Une volonté peux en détruire une autre, ou bien en forger une autre encore plus forte. Tout est relatif. Pourquoi toute cette philosophie me demanderas-tu? Simplement pour te prouver à quel point, tout ceci est hors de contrôle. Comment peut-on connaître, si on ne sait pas ce que l'on ne connait pas?

Mélianne parla des déblatérations de Baal sur le fait que tout était éphèmère. Il lui répondi de suit:

-Mais pourquoi vouloir tout sauver, si rien ne se perd? La fin n'est que la continuité de tout! Rien n'est rien, tout est tout, et tout est rien! L'interdépendance est là. Tout vit, et tout meurt, mais, tout reste mort, et à la fois en vie...mais ça, tu ne peux comprendre ce que je veux dire...

Baal regarda Mélianne d'un air songeur, tandiqu'elle le regardait avec une pointe de colère.

*Quel magnifique tableau! La créature de l'ordre et de l'harmonie qui réalise que le chaos est tout, et rien à la foi...je devrais peut-être, une fois morte, l'inviter dans mon royaume...qui sait. Elle ferait un bon Gardien.
Revenir en haut Aller en bas
Mélianne Lionheart
Chef de l'ordre


Messages : 515
Date d'inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Re: Mélancolie et putréfaction (gore)   Lun 18 Oct - 22:45

Mélianne en avait vraiment assez

-Vous aimez ca tout comliquer pour rien.Et un ange quand ca meurt,ca cesse tout simplement d'exister et ce dans tot les plans...À moins de lavis contraire d'un être supérieur.Les démons,eux,ne font que retourner en enfer.Tendis que pour un humain,les possibilités sont vastes,mais reste que s'il à le droit de se reposer,plus jamais il ne va souffrir.Je n'ai pas eu ce choix.Je suis née,je suis devenue ...Ca et je dois faire avec en toute humilité et faire ce que l'on s'attend de moi sans poser de questions.Les humains sont nés pour des gros pains,les êtres célestes ont qu'un petit pain à partager et les démons,ont leur énorme pain et au lieu de le partager,ils s'entre-tuent pour la grosse part.Je ne suis pas morte parce que je ne devais pas mourir.De plus,pour ta gouverne,je ne vis pas.Il n'y a plus de coeur qui bat la-dessous.Je survie avec ce qui me reste de souvenirs...Et de forces.Ce que je n'ai pas à l'infinie.

Elle était las,épuisée et voulait que s'éttendre.Ca devait être la retombé de son exces de rage et son manque de contrôle sur ces pouvoirs d'ange déchu qui avait été relâché jusqu'à ce que toutes ses essources en soient épuisés.C'était dangereux,voir mortel pour les anges de faire ca,mais dans son cas,c'était necessaire pour ne pas sombrer dans les ténèbres comme dans le passé et s'abandonner au chaos.Elle dit soudainement pour elle-même

-Mais...Qu'estce que je dis là...

L'ange déploya ses ailles avec un nouveau souffle,une nouvelle raison et s'apprêtait à s'envoller pour définitivement retrouver son fils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mélancolie et putréfaction (gore)   Lun 18 Oct - 23:21

Baal cria de colère, mais un cris tellement puissant sorti de sa bouche, que des raffales extrèmement puissantes se mirent à frapper de tous les sens. Il était hors de lui, et son cris, ne cessait de gagner en force. Tout autour d'eux se détuisait. Les pierres tombales quittaient le sol, volaient, s'entre-choquaient entre eux. Les feuilles prirent formes de spirale, puis, des tornades de feuilles naquirent de ces vents violents. Le tonnerre grondait, les éclair touchaient le sol. Tout l'environement avait changé.


-TES CROYANCES T'ARRÈTES PAUVRE IDIOTES!!! RIEN N'EST VRAI! TOUT EXISTE, ET TOUT EST RIEN!!! LES ANGES, ET LES DÉMONS NE SONT RIEN!!!TU NE MOURRAS PAS!

Baal disparut subitement sur ces dernières paroles, mais la nature se déchainait encore et toujours. Elle gagnait même en puissance. Les tornades de feuilles s'étaient transformées en tornades de vent. Les pierres tombables, statues, tombeaux, n'étaient plus là. Tout était en destruction.


La vue de Mélianne rétrécissait à vue d'oeuil. Plus le temps s'écoulait, plus la vue de cette dernière baissait, pour enfin devenir un noir total. Plus aucun son n'entrait non plus dans ses oreilles. En fait, Mélianne était inconsciente.


Un coeur commença à réciter une prière dans la tête de Mélianne:

Gloire et louange à toi, Baal, dans les hauteurs
Du Ciel, où tu régnas, et dans les profondeurs
Dans l’Enfer, où, vaincu, tu rêves en silence !
Fais que mon âme un jour, sous l’Arbre de Science

Près de toi se repose, a l’heure où sur ton front
Comme un Temple nouveau ses rameaux s’épandront !
Mes péchés sont en fait, désirés
Par ta gloire et surtout ton immensité

Mon seigneur écoute mon appel
Je ne viens seulement qu'à toi
Ce pourquoi j'ai quitté la chapelle
Écoute la rage qui dort en moi

Sois le vrai, sois l'unique
Fais de moi le vrai satanique
Fais en sorte que je puisse voir
L'immense grandeur de ton feu purgatoire.


Cette prière se répèta six fois en tout. Puis, tout arrêtta.


Mélianne sé réveilla dans le cimetierre.


L'ambiance était morne, lugubre. Le vent souflait et une longue et perpétuelle mélodie morbide se faisait entendre dans l'air. Tout n'était que mélancolie. Même les petits animaux, qui passaient ça et là, semblait profondément attristé par quelque chose que l'on ne pouvait savoir.


Un jeune couple était présent en ce lieux funèbres. Atristé par le départ de proches, ces gens se délivraient constament de leur chagrin, en délivran leurs âme des pleur les plus pronfondément ancrée en eux. L'émotion était intense, et l'ambiance était acablante.


Si on portait un peu plus attention au couple, on pouvait constater que les deux amoureaux tenait dans leurs bras, chacun d'eux, un bambin inanimé, âgés seulement de quelques semaines. Et ces bébés n'étaient pas beau à voir.


On pouvait apercevoir que les nouveaux nés était en state relativement avancé de décomposition de leur petites enveloppes charnelles. Ils était maquillé pour l'évênement, même habillés. Cela voudrait dire, que le couple faisait office depuis possiblement...plusieurs semaines. Mais leur plainte rythmée et donc, répétitives, n'était jamais interrompue, constantes, et on pouvait les entendres à plusieurs mètre aux alentours du cimetièrre.


Il y avait une lettre juste devant Mélianne, imprègnée d'une sceau tel celui-ci:


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mélianne Lionheart
Chef de l'ordre


Messages : 515
Date d'inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Re: Mélancolie et putréfaction (gore)   Mar 19 Oct - 18:53

Mélianne trouvait déplacé la réaction de Baal,mais ca pouvait arriver à n'importe qui de perdre contenance.Lorsque la tempête se leva à cause du cris de rage de Baal,l'ange laissa ses ailles l'envelopper pour la protéger des débris.Sa vue diminua,puis la chef de l'ordre s'effondra sur le sol,inconsciente.Cependant,des voix restaient audibles.Quand elle ouvrit les yeux,à nouveau,une lette reposait à côté d'elle et le scénario était redevenu ce qu'il était avant qu'elle ne perd conscience.

La créature prit la lettre et la lu.Le message tomba alors en cendre,une fois lu.L'être céleste jetta un oeil vers le ciel,puis s'envolla...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mélancolie et putréfaction (gore)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mélancolie et putréfaction (gore)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liste de plantes pour les soins
» [RP]Des fleurs dans un champ de putréfaction
» [Descendre 642] Libération
» DelCoux, président du Péril Gore
» Faction Anima Tactics (Choix)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ville du Chaos :: |Les ruines de Winter Hollow| (RP) :: Lieux Saint :: Cimetière-
Sauter vers: