AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Le futur est bien sombre. . . (Rai)

Aller en bas 
AuteurMessage
Rai

Rai

Messages : 145
Date d'inscription : 06/01/2010

Le futur est bien sombre. . . (Rai) Empty
MessageSujet: Le futur est bien sombre. . . (Rai)   Le futur est bien sombre. . . (Rai) Icon_minitimeVen 30 Juil - 13:12

Pour la partie qui se passe avec Selena, je vous donne rendez-vous dans son journal où la première partie de mon histoire est aussi racontée étant commune: ICI Partit 1 a 4 pour elle (pour le moment)

PARTIT 2 – Vengeance !


Dans sa quête de vengeance, Rai voyagea dans les diverses contrées entourant Winter Hollow, mais il restait toujours aux alentours, toujours à une distance raisonnable de cette dernière. Il avait toujours le faible espoir de rencontrer Selena ou son enfant par hasard. La chasse que Rai faisait contre la meute était fatigante, il ne pouvait jamais baisser sa garde car être éloigné de l’ordre et être un ennemi de la meute n’était guère loin d’un suicide, mais Rai était un guerrier expérimenté et sa haine contre la meute l’animait toujours d’une énergie inépuisable. L’espoir de revoir un jour sa famille lui donnait l’envie de vivre, chaque nuit en regardant les étoiles il pouvait se remémorer le visage angélique de sa compagne et de leur enfant.

Mais il avait rarement le temps de contempler les étoiles, car ce qu’il chassait, le chassait également. Rare étaient les nuits ou il ne se battait pas avec la meute. Certaines fois, épuisé, il était obligé de creuser des cachettes où il pourrait se reposer une journée, en espérant que le groupe qui était à sa poursuite n’avait pas de clébard cette fois-ci. Quelques fois ça marchait, mais d’autres fois, sa tentative était un échec ...

Une nuit alors qu’il n’avait pas dormit depuis trois jour, poursuivit par un groupe puissant et persistant, il tenta de se cacher sous terre. Il creusa pendant une bonne heure, étant devenu plutôt talentueux dans l’art de creuser des trous. Son repère était assez profond et large pour qu’il puisse dormir assez confortablement, mais alors qu’il allait s’endormir, recouvert par des branches et des feuilles, le petit fil qu’il avait accroché à son index tira soudainement, le prévenant d’une présence qui se rapprochait. La fatigue était telle qu’il n’arriverait sûrement plus à utiliser son pouvoir électrique, la puissance du groupe qui le poursuivait était également impressionnante. Ses jours étant en danger plus que jamais, une sueur glaciale se mit à parcourir le dos de Rai. Voulant jouer de sa chance et n’ayant guère le choix, il fit simplement le mort: ouvrant les yeux fixement et coupant sa respiration, espérant que ses poursuivants croiraient qu’il était mort de fatigue et des blessures qu’ils lui avaient infligé. Entendant le feuillage et les branchages s’agiter au dessus de lui, il su que l’heure de vérité était arrivé. Allait-t-il survivre ou mourir lamentablement sans se battre?
La lumière de la lune atteignit alors ses yeux, lui demandant un gros effort pour ne pas les fermer. Il entendit alors le groupe de quatre mutants qui le poursuivait s’esclaffer.

Une voix masculine s’éleva alors :

«Je le crois pas! Il fait le mort!»

Une voix féminine suivit :

«Pour quelqu’un qui a posé autant de problème, j’espérait qu’il allait au moins avoir le courage de nous affronter jusqu'à ce qu’il meurt!»

Une autre voix masculine avec une forte silhouette s’approcha alors de Rai et l’attrapa par les cheveux.

« Ne te moques pas de nous! »

Rai ne réagit pas à la provocation et aux hurlements du groupe. Quand finalement celui qui le tenait par les cheveux approcha son visage de celui de Rai, celui-ci se jeta alors à la gorge du mutant, plantant son index et son majeur dans ses globes oculaires. Tel un monstre assoiffé de sang, Rai déchira la carotide de son agresseur. Aveuglant et perdant un flot impressionnant de sang, le mutant ne survécu pas bien longtemps, trépassant peu à peu en poussant des hurlements horribles. Ne voyant rien au fond du trou que la lune n’éclairait plus, le reste du groupe de mit à paniquer :

«Qu’est-ce qui se passe Tenni ?! »

Une main dépassa alors du trou comme pour l’escalader, puis la forte silhouette de leur camarade sortit du trou. Le reste du groupe poussa un soupir de soulagement.

«Tu nous as fait peur abrutie! Qu’est-ce qui s’est passé?!» Hurla la femme du groupe.

À peine avait-t-elle posé la question que son camarade s’écroulait sur le sol, sans vie. Une voix s’exclama alors derrière le groupe :

«Le cerveau humain utilise l’électricité pour envoyer des ordres aux corps, il ne met donc pas difficile, avec un peu d’électricité, de faire marcher un mort… »

Le groupe vit en se retournant Rai qui se tenait la tranquillement le visage plein du sang de leurs camarades. À la vue de celui-ci et fou de rage, le groupe se jeta sur lui, mais Rai avait eu le temps de piéger un peu le terrain, il avait lancé des boulons en masse sur le sol entre lui et ces agresseurs, les liant tous avec un fil de fer très souple. Rai utilisa alors les boulons comme une mine anti personnel et leur envoya une grande masse d’électricité, les faisant partir dans tout les sens et trouant les mutants comme l’aurait fait un fusil de chasse. Cependant, cette technique mit au point par Rai n’était pas sans danger pour celui-ci : une lame à double tranchant et une bonne paire de boulon transpercèrent l’homme de toute part, dont deux lui effleurèrent violement le visage, faillant le priver d’un œil. Vainqueur et vaincu, Rai s’écroula alors sur le sol, mettant sa vie dans les mains de la nature.

Deux jours plus tard, Rai s’étonna de se réveiller par les lèches d’un loup, surtout étonné de ne pas avoir servit de repas. Ses blessures étaient encore moches, mais sa vie n’était plus vraiment en danger… si son ami le loup ne changeait pas d’avis et ne se jetait pas à sa gorge. Celui-ci, voyant que Rai était réveillé, s’éloigna tranquillement sans demander son reste.

« Voila une bien étrange créature… » Pensa Rai en voyant la noble bête solitaire s’éloigner. Cette fois si encore il avait échappé à la mort, mais sa façon de combattre légèrement suicidaire lui donnerait-elle vraiment l’occasion de vivre longtemps encore?

(Merci a Selena encore une fois pour la correction de ma dysléxique personne XDDDD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rai

Rai

Messages : 145
Date d'inscription : 06/01/2010

Le futur est bien sombre. . . (Rai) Empty
MessageSujet: Re: Le futur est bien sombre. . . (Rai)   Le futur est bien sombre. . . (Rai) Icon_minitimeSam 31 Juil - 18:37

Partit 3 - Quotidien non commun

Il fallu quelque semaines avant que Rai ne se rétablisse complètement et reprenne ces routines d’entrainement quotidien, il préféré récupéré un maximum de force pour la prochaine attaque, heureusement la meute n’avait envoyé personne a sa poursuite curieusement depuis. Cela ne prévoyait rien de bon celons Rai, mais c’était une erreur de le laisser se rétablir, sa force une fois reposer et bien supérieur que quand il est épuisé en temps normal a courir constamment, mais la meute n’était pas si stupide elle devait avoir un plan.

Donc maintenant rétablie il reprit l’entrainement, ces exercice était surtout constitué d’exercice de contrôle de son pouvoir, ayant un don très puissant sans servir sans mesure était très risqué car son don absorber beaucoup de son énergie à chaque fois qu’il s’en servait. Le premier exercice du matin consisté a contrôler le cadavre d’un insecte, mais ayant un corps si petit a la moindre partiel d’électricité en trop le corps de l’insecte explose, plus il avancer dans cette exercice plus il essayait sur de plus en plus petit insecte, cet exercice n’est pas très fatiguant mais il faut beaucoup de patiente et de concentration, ensuite il continuer avec des exercice physique basique lui permettant de renforcer son corps et augmenter son énergie vitale, et il finissait par l’exercice le plus dur, l’entrainement sur son attaque la plus puissante « Gungnir ». Son nom vient de la lance d’Odin, car cette attaque consiste a condenser de l’électricité sous une forme de lance et de la lancer la plus vite possible, car si il condense trop d’électricité ou qu’il garde la lance trop longtemps dans sa main il se prendrait tout l’énergie en retour et mourait sur le coup sans aucun doute. L’exercice fini il retourner se cacher dans son trou pour la nuit, profitant d'une nuit tranquille et silencieuse pour se remémoré le visage de Seli et leurs fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le futur est bien sombre. . . (Rai)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] Une ruelle bien sombre....
» Bignozz, un futur plus intelligent ? [lvl 16x ; Feu/Air]
» Les BD qu'elles sont bien
» aerdala futur panda air sur hécate
» Manga-killer,futur panda Feu/PO axé PvP (niveau 134)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ville du Chaos :: |Avant-Rp| :: Grimoire :: Journal-
Sauter vers: