AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Une Arrivée ... Dévastatrice !

Aller en bas 
AuteurMessage
Aaysha

Aaysha

Messages : 84
Date d'inscription : 07/08/2009
Age : 33
Localisation : Perdue dans le dédale de Winter Hollow.

Une Arrivée ... Dévastatrice ! Empty
MessageSujet: Une Arrivée ... Dévastatrice !   Une Arrivée ... Dévastatrice ! Icon_minitimeMer 24 Mar - 17:13

L'aube pointait déjà à l'horizon en pâlissant le ciel de Chaos City. Le ciel nuageux semblait résolument décidé à engloutir le vaste monde sous un voile sombre mais quelques filets de lumière commençaient à poindre parmis cette épaisse couche brûmeuse. L'air était frais et un vent soufflait vers la ville encore endormie de Chaos City. Puis soudain, une déflagration fit trembler la terre et un énorme coup de tonnerre illumina les nuages sombres. Une énorme boule de feu traversa les épais nuages et fila droit vers le centre-ville. Elle filait à toute allure et heurta le coin d'un immeuble industriel désert. La facade explosa littéralement sous l'impact et une pluie de poussière, de béton et de vitre s'abbatit dans la rue en dessous. La boule de feu dévia en explosant sur l'immeuble et termina sa course dévastatrice jusque dans une ruelle sombre où elle éclata un mur et finit dans un appartement merdique inhabité maintenant complètement ravagé et dévoré par les flammes ...

Sous les décombres, un corps tressaillit, il n'était pas mort, mais mourant. L'impact avait été plus que brutal mais heureusement pas mortel. Heureusement, ou malheureusement ... L'homme était en trop mauvais état pour s'en survivre, il avait une jambe cassée, un bras déboîté, une commotion cérébrale, plusieurs côtes fracturées et un poumon perforé. Il n'arrivait presque plus à respirer et les flammes lèchaient déjà le plafond et dévoraient les meubles et les murs. Une épaisse fumée noire emplissait le petit salon et allaient bientôt avoir raison du mourant qui ne voulait pas mourir incinéré vivant. Il se sentait faiblir et une indicible douleur lui martellait les tempes. Il tenta de se lever mais quelque chose dans son dos le retenait plaqué au sol. De plus, une énorme poutre lui écrasait la poitrine, le clouant au sol. Dans un ultime geste de désespoir, il réussit à pousser la poutre et à se retourner sur le ventre malgré la douleur qui lui embrouillait la vue. Il planta ses ongles dans le bois pourri du sol et se tira en un ultime espoir hors de la pièce. Il réussit à sortir de la pièce et il se laissa tomber sur le sol humide et poisseux de la ruelle noire. L'étranger s'adossa à un mur de brique froid et il sombra dans l'inconscience, il avait perdu énormément de sang et il avait l'air déjà mort, pourtant la vie ne l'avait pas quitté.

Environ une heure plus tard, l'homme rouvrit les yeux, il ne vit d'abord rien. Apeuré de souffrir de cécité, il se mit alors à délirer et à parler dans une langue inconnue des humains. Il se mit à réciter des dizaines de prières qu'il connaissait par coeur. Puis un pic de douleur le fit se tordre de douleur ce qui raviva la douleur dans ses membres blessés. Lorsque la douleur s'amenuisa, il fût prit d'une violente toux et il cracha un flot de sang. Il savait qu'il n'était pas mort, il souffrait le martyre. Mais il savait aussi qu'il ne pourraît survivre, alors pourquoi la vie s'accrochait ainsi à lui, pourquoi ne pouvait-il pas mourir. Puis une évidence le frappa de plein fouet. Il ne pouvait pas mourir, il était immortel ! Pourtant, il savait que les heures lui étaient comptées, il était mourant, il n'allait pas pouvoir survivre. Il tenta de chasser le voile qui embrouillait son esprit et essaya de se rappeler de son dernier souvenir pour savoir ce qui lui était vraiment arrivé.

Il revit le visage pourtant trop familier d'un homme qu'il ne connaissait pas, plus, il n'arrivait pas à savoir qui il était. Il n'arrivait en fait plus à se souvenir de quoi que ce soit, que ce soit son nom, son identité, son âge, son passé, tout avait disparu de son esprit. L'homme se sentait plus perdu que jamais, puis une séquence de souvenir passa devant ses yeux aveugles, il se rappella sa discussion avec cet inconnu qu'il connaissait. L'inconnu lui parla d'un échec qu'il avait fait, un de plus et le dernier, puis il lui parla d'honneur et de foi et il lui dit qu'il serait puni pour avoir commis une faute impardonnable. Puis il avait senti le sol se dérober sous ses pieds et une terrible chaleur prendre possession de son corps. Il sentait qu'il chuttait et il voyait des flammes, son corps entier brûlait, il sentait les flammes faire fondre sa peau et brûler son âme. Il ressentit cette atroce douleur et il se mit à hurler.

Il hurla et ouvrit les yeux une 2e fois. Une image floue d'un mur de briques sombres lui fit réaliser qu'il était toujours vivant et qu'il se trouvait bien dans cette ruelle sombre. Il n'avait pourtant pas rêvé, il avait vu les flammes et les avaient senties, pourtant ce n'était qu'un rêve ... Il baissa les yeux et s'aperçut qu'il portait une armure, elle avait noirçit à cause des flammes et l'emblème gravé sur sa poitrine était taché de sang. Il ne savait pourtant pas pourquoi il portait un truc semblable ni d'où elle pouvait bien venir. Il porta ensuite son regard vitreux vers le ciel. Sa vision était embrouillée mais il ne distinguait que des nuages sombres et menaçants. Puis une plume blanche passa en virevoltant devant lui, il la suivit du regard en souhaitant pouvoir lui aussi s'envoler hors de son corps, loin de toute cette douleur atroce, loin de cette ville, de ce monde et de cette vie. Il avait pendant un instant oublié sa douleur, son désespoir et sa détresse et il ne se rendit pas compte de la présence étrangère qui s'était approchée de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélianne Lionheart
Chef de l'ordre


Messages : 515
Date d'inscription : 17/07/2008

Une Arrivée ... Dévastatrice ! Empty
MessageSujet: Re: Une Arrivée ... Dévastatrice !   Une Arrivée ... Dévastatrice ! Icon_minitimeMer 24 Mar - 17:19

Dans la ville,les membres de l'ordre étaient plus présent que jamais.Le chaton noir aux yeux d'un bleu étincellent avait grandit et bondissait maintenant de toit en toit.L'ombre rouge continuait de faire des patrouille en s'aidant des coins sombres pour ne pas être repéré.Les inquisiteurs, quoi que leur chef commencait a être vieux,se promenaient dans les rues avec leur énorme menteau blanc a la croix rouge dans le dos.L'ange Mélianne se promenait ausssi avec ce grand menteau,mais au lieu de porter une armure en cotte de maille,elle portait plutot une armure lourde d'un métal céleste fait en or pure et surtout sainte fait des mains d'une anti-christ Gabrielle.Étant chef de l'ordre,elle se devait d'être plus imposante et plus visible que les autres membres.Son épée céleste reposait a son fourreau et son bouclier doré était bien encré dans son bras.Depuis l'attaque des mutants a l'horphelinat,l'ange portait une armure complête.Gorget,Casque,tout.Guerrière dans l'âme qu'elle avait perdu le jour de sa mutation,son équipement lui allait bien.

Le chaton qui était sur un toit lorsque le ciel s'assombrit baissa ses oreilles par en arrière et se déplaca pour s'élloigner du lieu d'impact juste avant que la descente de la boule de feu ne commence.Plus loin,l'ombre rouge s'évapora dans les ténèbres et trouva rapidement sa chef qui se promenait avec l'inquisition qui s'avait arrêté dans leur marche pour regarder eux aussi le ciel.


-Mélianne...

Le chef des inquisiteurs se retourna vers la fille de son frère et ensuite le bannit qui en les voyant fit les yeux ronds et recula de quelques pas.Mélianne se retourna a son tour vers son oncle

-Non,Rionar.

Il fit signe a sa troupe de continuer et il murmura a sa nièce

-Fait attention,tu veux.

Et il partit avec ses hommes continuer d'arpenter les rues de la ville pour veiller a ce que aucun mutant de la meute ne soit la.L'ange regarda son frère en le toisant alors qu'il lui souria stupidement,mais ca ne resta pas longtemps sur son visage.

-Mon maitre vient d'arriver.

Mélianne ne comprit pas tout de suite.

-Ton maitre ?Je croyais que tu faisais tout ce que tu voulais ?!

Il secoua la tête.

-Non,j'ai des supérieurs comme toi.Allez viens,je t'amène a lui si tu veux lui souhaiter la bienvenue.

Il savait très bien que Mélianne avait comprit une chose que les enciens chefs de l'ordre refusaient d'admettre.Qu'un être soit du bien ou du mal,il y avait toujours un moyen qu'il n'étant pas le chaos dans la ville.Même que certains pouvait être plus utile a leur service que contre eux.L'ange noir ouvrit ses ailles,jetta un oeil a la chef de l'ordre qui aussi déploya ses magnifiques ailles blanches et tout deux s'envollèrent vers l'immeuble en feu.Lorsqu'ils arrivèrent au dessus de la ruelle,elle volla sur place alors que Kevin alla se poser sur le toit le plus proche pour observer la masse sur le sol.La mutante se posa tout près du mourant dans un bruit de plaque de métal doré s'entre choquant.L'armure était peut-être bien légerte,mais elle restait en métal tout de même.Elle pouvait sentir les flammes la réchauffer rapidement et de plus,les autorités allaient pas tarder.Il était vraiment mal au point et se souvenait de ce qu'on lui avait dit deschutes des anges.C'était la méthode a Dieu des envoyer sur Terre.Elle ne pouvait pas vraiment savoir s'il était corrompue ou non,mais c'était étrange que son frère,le plus rebelle des anges,dit qu'il est son maitre.

Peu importe,Mélianne s'approcha encore plus et se pencha pour l'agriper sous les aisselles tout en lui murmurant d'une voix rassurante

-Paniquez pas,je vais juste vous amenez a un lieu sur.

Elle déploya ses ailles une seconde fois et espéra qu'il n'allait pas protester.Au loin,déja les sirènes des derniers camions de pompier se faisaient enttendre et sur le toit,l'ange noir commencait a s'ennerver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaysha

Aaysha

Messages : 84
Date d'inscription : 07/08/2009
Age : 33
Localisation : Perdue dans le dédale de Winter Hollow.

Une Arrivée ... Dévastatrice ! Empty
MessageSujet: Re: Une Arrivée ... Dévastatrice !   Une Arrivée ... Dévastatrice ! Icon_minitimeMer 24 Mar - 21:45

Le sommeil de l'ange fût particulièrement mouvementé. Il se réveillait chaque heures pour être ravagé par la douleur qui le martyrisait, pour tomber de fatigue peu après. Puis, après une quinzaine d'heures, il reprit enfin connaissance. Il battit quelques secondes des paupières mais ne parvînt pas à distinguer quoi que ce soit. L'endroit où il se trouvait, il n'en avait aucune idée. Il tourna la tête, trop faible pour se lever. Une chandelle mourante éclairait faiblement la pièce et il crut distinguer l'ombre d'une silhouette qui l'observait mais cette sensation disparut aussitôt. Aanyel se redressa et, sentant sa tête tourner, il se donna quelques minutes avant de se lever. Ses jambes étaient flageolantes et il perdit pied. Il bascula et s'écrasa le dos au mur. Une intolérable douleur lui mordit les épaules jusqu'à la tête, il hurla de douleur et tomba au sol. Une masse épaisse et douce tomba sur lui et il resta par terre, à reprendre son souffle. Puis, il constata que ce n'était pas une couverture qui lui était tombé dessus, mais une aile de douces plumes dorées, son aile !

Il se mis à genoux et toucha du bout des doigts l'aile plumée, elles était tellement soyeuses et si belles. Il sentit un flot d'émotions le submerger et c'en fût trop. Une chaude larme roula sur sa joue. Il la prit sur son doigt en s'étonnant de sa couleur argentée. Il se tourna et leva doucement l'aile qui était tordue derrière lui. Un éclair de douleur lui transperça l'épaule droite et il ne put empêcher le flot de larmes en constata qu'il ne pouvait bouger ses ailes, de plus, elles le faisaient souffrir. Dans son désespoir, il arracha des poignées de plumes en faisant fi de la douleur ainsi provoquée. Plus il pleurait des larmes d'argent et plus il arrachait des plumes, il sentait toute force l'abandonner, il voulait plus que jamais mourir. Il continua même après que ses mains soient rouges de sang et la douleur sur le bord de le faire tomber dans l'inconscience. Il n'arrivait pas à savoir ce qui lui arrivait, il ne pouvait se souvenir de son identité, de son passé, sa vie n'avait plus aucun sens ...

Plus il tentait de se souvenir de son nom et plus la douleur devenait insupportable, pas la douleur physique mais celle dans son coeur, il se sentait trahi, abandonné, rejeté et il portait la marque sanglante de la honte dans son coeur. C'était comme s'il s'était arraché le coeur pour mourir sans son âme. Comme si toute sa vie avait été effacée, il n'avait plus de raisons de vivre, plus de raisons d'espérer, plus d'espoir. Son coeur saignait et son âme s'effaçait en même temps que ses souvenirs. Il n'était plus lui-même, il le sentait. Il n'était plus qu'un étranger, un inconnu, il se détestait. Il savait qu'il avait été une personne noble et pûre, mais il avait été indigne d'une telle grâce, d'une telle existance, alors il avait été puni ...

Il pleurait toujours son sort et sa vie perdue. Des larmes tombaient sur ses mains écarlates de son propre sang, pourtant il ne le reconnaissait pas. ses mains se mîrent à trembler et la douleur qu'il ressentait dans son coeur continuait de le faire souffrir, bien plus que ses blessures. N'en pouvant plus, il tomba sur le flanc, ignorant la douleur physique, il voulut se laisser mourir. Il voulait abandonner car il n'avait plus de raisons de lutter, il laissait la mort l'emporter avec elle. Il sentait déjà son effet engourdissant à travers la douleur qui lui brûlait le corps. Puis la porte s'ouvrit, déversant un flot de lumière dans ses yeux. Une silhouette se découpait dans la lumière. Il ne pouvait voir les traits de celles-ci mais il crut pendant un instant qu'elle était ailée, il ferma les yeux devant cette apparition divine. Il murmura un seul mot qu'il ne comprit pas lui-même, un nom qu'il ne connaissait pas mais qui apparut dans son esprit.


- Azraël .....

Il fermait les yeux de frustration, de honte et de peine. Il savait que sa mort était venue la chercher mais il n'avait toujours pas le courage de l'affronter, il se maudit intérieurement car il savait qu'il irait brûler éternellement en enfer. Il resta donc là, étendu, gisant dans un tapis de plumes sanglantes. Ses mains étaient rouges de sa vie et les larmes continuaient à ruisseler sur son visage ravagé par la douleur ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélianne Lionheart
Chef de l'ordre


Messages : 515
Date d'inscription : 17/07/2008

Une Arrivée ... Dévastatrice ! Empty
MessageSujet: Re: Une Arrivée ... Dévastatrice !   Une Arrivée ... Dévastatrice ! Icon_minitimeMer 24 Mar - 22:31

Mélianne l'avait laissé dans un bloc appartements abandonné non loin du lieu ou il c'était écrasé.Elle l'avait déplacé a l'endroit le plus proche et le plus sécuritaire,le temps qu'il se réveille.C'était sombre,les fenêtres et les portes barricadé par des morceaux de bois.Une odeur de pourriture emplissait l'air poussièreuse.Les pas des rongeurs discrêt qui se promenaient dans les murs et entre les étages se faisait enttendre comme un minuscule murmure.La lumière extérieur passait a peine a travers les fentes pour éclairer les pièces délabrés et sinistres.

Pendant qu'il hurlait dans son sommeil agité,l'ange s'absenta quelques secondes.Quand elle revint,elle alluma une chandelle et déposa un pot de roses pour changer l'odeur de la pièce ou ils étaient...Le hall du bloc.A l'époque,il devait être luxueux et remplit de vie.Aujourd'hui,ce n'était qu'un lieu parmis tant d'autres funestre.Elle alla s'assoir dans un coin reculé ,sortit un petit livre que l'anti-christ lui avait donné et se mit a le feuilleté doucement.Les heures passèrent et l'ange ne réveillait jamais complêtement.Ayant un petit creux,la chef de l'ordre s'absenta une seconde fois.

Alors qu'elle revenait avec un sac de nourriture,la panique envahit son esprit.Quelque chose était en train de se produire a la cachette du nouveau venu.Elle couru jusqu'au batiment et les cries de douleur lui glaca le sang.L'armurée entra rapidement et sentit l'odeur du sang.Espérant ne pas arriver trop tard,elle arriva au hall et vit l'ange sur sol,baignant dans son sang et ses plumes.La jeune mutante laissa tomber son sac de nourriture et courut a ses côtés.Elle se mit a genoue,glissa son bras sous lui et s'adossa au mur,puis le redressa doucement pour qu'il soit accoté contre sa poitrine.Elle déplia ses genoues et l'entoura avec ses bras tout en refermant ses ailles autour d'eux deux.Une larme coula le long de sa joue,puis elle se concentra pour refermer ses plaies béantes tout en essayant de l'appaiser.

Son murmure lui parvint a son oreille


-Calme-toi.Tu es en sécurité.

Les ailles de Mélianne se mirent a briller d'une lueure dorée qui se répendit sur le corps du blessé,refermant ses blessures sans lui causer de couleur.Une fois la guérison complêté,les ailles de la mutante s'éteingnirent et se replièrent de chaque côté d'elle,vidée de son énergie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaysha

Aaysha

Messages : 84
Date d'inscription : 07/08/2009
Age : 33
Localisation : Perdue dans le dédale de Winter Hollow.

Une Arrivée ... Dévastatrice ! Empty
MessageSujet: Re: Une Arrivée ... Dévastatrice !   Une Arrivée ... Dévastatrice ! Icon_minitimeJeu 25 Mar - 3:13

L'ange était à demi-conscient lorsque l'inconnue s'agenouilla à ses côtés, il sentit qu'elle se saisit de lui et crut qu'elle était l'ange de la mort venue pour emporter son âme. Mais lorsqu'il sentit une douce et apaisante chaleur entourer sa tête, puis son corps, alors il ouvrit les yeux. Il sentit d'abord un picottement remonter le long de la colonne vertébrale, mais cele ne lui causa aucune douleur. Il se sentit enfin soulager lorsque sa douleur s'apaisa peu à peu, il sentait ses blessures se refermer. Puis, après de nombreuses mais bienfaisantes secondes, le processus s'acheva enfin, laissant Aanyel perplexe. Ses larmes avaient cessées mais il se sentait toujours faible, détruit. Le martellement douloureux dans son crâne aussi avait cessé et il avait repris ses esprits. Il avait analyser la situation et en avait conclu qu'il avait été sauver par une personne, une femme s'il se fiait à la doula grâce de celle-ci. Sa douleur avait en majeure partie été supprimée et ses blessures guéries, mais son coeur lui ne pouvait guérir aussi facilement ...

Il tourna ensuite la tête vers sa guérisseuse et vit une paire d'ailes sombres qui reflétaient un faible rayonnement doré. Il ne sût quoi dire, il ne pouvait même pas la remercier. Sa gorge se serra et il sentit une émotion nouvelle se former en lui, il ne sût l'identifier. Elle était aussi belle que généreuse et un faible halo doré découpait sa silhouette. Ne touvant pas les mots, il leva sa main droite vers son visage angélique pour essuyer une larme qui perlait sur son visage magnifique, faisant briller ses yeux bleus d'une douce mélancolie. Il s'arrêta net, à quelques centimètres de son visage en voyant que ses mains étaient rouges de sang. Il se redressa en poussant un léger grognement et continuait de fixer ses mains. Puis son visage s'assombrit lorsque son regard se porta sur ses ailes dorées qui étaient de chaque côté de lui.

La douce ivresse de cette rencontre fût brisée et la dure réalité s'afficha à lui dans sa laide vérité. Il tourna ensuite son triste regard vers cette ange si douce qui lui avait sauvé la vie et ne sût d'abord quoi dire ...


- Je ... Je ne sait trop quoi dire ... Vous m'avez non seulement sauvé la vie mais vous avez guérit mes blessures ... enfin celles physiques ...

- Écoutez ... Bien que je ne sache pourquoi, vous m'avez sauvé, je vous doit la vie. Même si j'ignore pourquoi vous auriez pû faire cela pour moi ... pour un simple inconnu, un étranger ...

- Peu importe ces raisons ... Vous avez ma gratitude éternelle. Je ne sais comment vous remercier, vous avez fait preuve de tant de bonté, cela me retourne le coeur à l'envers, je ne sais trop ce qui m'arrive ... Tout cela est trop ... soudain pour moi, je ne sais même pas ce qui m'est arrivé. J'ai dû perdre la mémoire car je ne sais plus non plus qui je suis ... ce que je suis ...

- Mais vous, pourriez vous m'aider, vous pouvez peut-être me dire pourquoi j'ai des ailes et vous aussi, vous devez forcément être une ange, mais pourquoi alors en porterais-je moi aussi ? Comment aussi j'ai été blessé et pour quelle raison je porte cette sorte d'armure ? ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélianne Lionheart
Chef de l'ordre


Messages : 515
Date d'inscription : 17/07/2008

Une Arrivée ... Dévastatrice ! Empty
MessageSujet: Re: Une Arrivée ... Dévastatrice !   Une Arrivée ... Dévastatrice ! Icon_minitimeLun 29 Mar - 11:46

Mélianne était resté calme tout le temps du processus de guérison et avait continué de le tenir contre elle.Quand ses blessures furent toutes refermés,il avait tourné la tête vers elle et avait approché sa main de son visage pour essuyer la larme qui coulait le long de sa joue.Il s'arrêta nette,alors que pourtant,la chef de l'ordre continuait de lui sourir gentillement.Il ramena sa main vers lui et se leva en grognant.La jeune femme voulu le retenir pour qu'il reste calme,mais elle resta surprise en s'appercevant qu'il était nettement plus fort qu'elle,même dans cet étât.Voyant qu'il était perdu,l'armurée se leva et toujours le sourir aux lèvres lui dit

-Quand nous avons des ailles comme celles-la,il n'existe que deux raisons possibles.La mutation ou un ange tout simplement.A voir votre force,vous n'êtes pas un mutant.

Elle effleura du bout des doigts l'armure de l'ange

-J'ai une armure aussi,mais loin d'être comme celle-la.La mienne est d'un niveau nettement inférieur.

Il n'y avait pas de doute,c'était un ange d'en haut.

-Encore la,l'armure démontre que vous n'êtes pas un mutant.

Son regard se tourna un bref instant sur ses ailles,puis retournèrent fixer les yeux de Gabriel.

-Et les ailles laisse parraitre votre rang.Je ne peux pas vous dire pourquoi vous êtes ici puisqu'il n'y a que vous qui deviez le savoir.Pour le savoir,je ne peux que montrer un endroit ou peut-être votre question sera répondue.

Elle prit une pause et ramena sa main vers elle

-Pour les blessures,ca doit être la chute.Chose normal.Vous devriez vous rasseoir et vous détendre pour l'instant.

La mutante se rassit sur le sol,dos contre le mur et lui fit signe de reprendre sa place,devant elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaysha

Aaysha

Messages : 84
Date d'inscription : 07/08/2009
Age : 33
Localisation : Perdue dans le dédale de Winter Hollow.

Une Arrivée ... Dévastatrice ! Empty
MessageSujet: Re: Une Arrivée ... Dévastatrice !   Une Arrivée ... Dévastatrice ! Icon_minitimeLun 29 Mar - 23:21

Aanyel sentait pourtant toujours un énorme pincement au ventre qui lui tordait l'estomac, il ne comprenait pas la nature de ce mal. Malgré la douleur cuisante qui lui brûlait les épaule à cause de ses ailes, il réussit presque à ne pas faire de grimace, puis, se reprenant, il porta son regard dans celui, profond et triste de sa guérisseuse. Il s'étonna de voir apparaître des images dans son esprit, des images sombres et effrayantes pour celui-ci. Il les regardaient défiler devant ses yeux devenus vitreux. Il vit des centaines d'images apparaître en quelques secondes puis, une voix hurla dans sa tête, résonnant dans son crâne. Il fit un saut et revînt à la réalité, il fixait toujours Mélianne, il la fixait maintenant avec un air de panique.

Il la rassura en lui disant ce qui s'était passé, avant qu'elle ne pense qu'il allait mourir.


- Ne t'en fait pas, ce n'était rien de grave. J'ai seulement vu des images ... Je ne crois pas que ce soit de mes souvenirs qu'il s'agissent. À vrai dire, je ne suis pas sûr que c'était des vraies images, c'était peut-être juste une hallucination ...

[color-darkgray] Aanyel tenta de focusser sur quelques images, les plus présentes dans son esprit et tenta d'en mémoriser quelques détails. Peut-être que si lui ne savait rien de ces images, peut-être que Mélianne pourrait plus l'éclairer. Alors en se concentrant, il lui décrit les quelques images qui restaient gravées dans son esprit. Il tenta de lui donner le plus de détails possibles. [/color]

- Je vois une vieille église délabrée, puis c'est plutôt confus, j'entends des paroles d'une prière, puis des cris d'agonie. Ça doit être un rituel religieux mais je n'arrive pas à cerner les participants, puis je vois du sang, beaucoup de sang, et je perçoit une grande détresse, ainsi qu'une souffrance aussi inutile qu'atroce ...

- Maintenant je voit une femme seule dans un cimetière, il pleut et la femme est couverte d'une lourde cape, elle reste debout devant une tombe vide. Pourtant je perçoit une présence non loin, comme si quelqu'un tentait d'entrer en contact avec cette femme mais elle ne pouvait pas l'entendre ... Je voit aussi un nom gravé sur cette pierre tombale, il est flou et je n'arrive pas à lire. Puis un éclair détruit la pierre et un berceau est maintenant apparut près de celle-ci. Je voit un enfant, son aura est extraordinaire, je voit cet enfant plus vieux, il est devenu un être exceptionnel, puissant et une destinée ultimement importante naîtra avec ce jeune.


L'ange tentait de garder le fil de ces images, il avait toujours les yeux fermés et il tentait de résister au mal de crâne, qui lui martelait les tempes dû à l'immense effort de concentration. Puis un visage apparut violemment en hurlant un nom, il rouvrit les yeux d'un coup sec. La douleur était atroce alors il prit quelques secondes pour la repousser et expliqua à la femme éplorée devant lui ce qu'il venait de voir. Il savait maintenant que ces images avaient un rapport avec elle ...

- Ohh Seigneur ! J'ai vu un visage d'homme, il m'est apparut brutalement en hurlant un nom. Je n'arrive pas à tracer ses traits mais je revoit seulement ses yeux, des iris rouges brillants de détresse et de souffrance ...

- Cet homme, peu importe qui il peut bien aide avait crié ton nom. Mélianne !
Il semblait t'implorer de lui venir en aide, il semblait perdu et désespéré.


Puis un nom se grava dans son esprit et il sût qu'il s'agissait de cet homme, qui lui faisait transmettre un message.

- Je voit un nom, je crois que c'est le sien, il dit s'appeler Altaïr ...

Aanyel vit aussitôt le visage magnifique de l'ange devant lui se transformer en un masque d'horreur et de tristesse. Il sentait de nombreuses émotions tourbillonner en elle et elle semblait sur le point de s'effondrer de chagrin. Al leva sa main droite à quelques centimètres du front de Mélianne et une douce lumière rose toucha son front en la réconfortant aussitôt, elle devait sentir comme une vague de soulagement, un puissant baume apaisant qui calmerait la tempête en elle. Il sentit les pulsations des battements de son coeur ralentir jusqu'a un rythme normal et même si elle pensait à ce qu'il lui avait décrit, elle était maintenant parfaitement calme. Il avait seulement retiré les émotions qui menaçaient de l'emporter. Puis une douce brise fraîche sembla traverser le corps entier de la femme en détendant tout ses muscles, elle pourraît maintenant rester calme et lucide. Il retira sa main et elle le fixait, il crût déceler une étincelle d'intrigue dans son regard. Gêné, il détourna le regard et s'excusa d'avoir agit ainsi sans en avoir averti ainsi l'ange noire mais il avait crut nécessaire d'aider cette femme, après tout il lui devait la vie ...

- Je suis désolé d'avoir ainsi agit, je suis navré si je t'ai choquée mais j'ai crut nécessaire d'effacer cette douleur dans ton coeur. Écoute, je sais que ces visions sont importantes et sûrement traumatisantes pour toi, mais je dois te dire une chose importante. Je crois deviner qu'un être cher à ton coeur à besoin de ton aide et je pourraît peut-être bien t'aider, je crois que je détiens des pouvoirs et je crois aussi que je dois tout faire pour que la vie d'un innocent soit épargné. Alors je vais te demander une faveur, tu dois m'aider à me sortir d'ici. Mais avant, tu va devoir faire une dernière chose importante pour m'aider ...

- ...................

- Tu dois me couper les ailes, car je ne crois pas avoir la force nécessaire pour le faire seul ...
Je dois absolument me débarasser d'elles car sinon je suis condamné, je vais mourir, alors je t'en supplie, arrache-moi les !


Une larme argentée se mis à rouler sur sa joue, puis une seconde, il ressentait toute la souffrance de cette pauvre femme lui nouer les entrailles et prendre possession de ses sens, il sentait les larmes monter dans ses yeux car il avait absorbé le chagrin de Mélianne. Mais il devait être plus fort qu'elle, pour l'éliminer. Il devait détruire ce mal pour pouvoir aider sa sauveuse. Il devait se montrer fort et résister, une dernière fois, pour ce pauvre homme, et pour elle ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélianne Lionheart
Chef de l'ordre


Messages : 515
Date d'inscription : 17/07/2008

Une Arrivée ... Dévastatrice ! Empty
MessageSujet: Re: Une Arrivée ... Dévastatrice !   Une Arrivée ... Dévastatrice ! Icon_minitimeMar 30 Mar - 0:15

Mélianne le vit figer sur place et son regard devenir vitreux.Elle se demandait bien ce qu'il pouvait voir,mais elle continuait de le regarder avec un légé sourir,patiente.L'ange ferma les yeux et se mit a lui décrire les images.Le sourir de la mutante s'effaca peu a peu.Une vision du futur,c'était ce qu'il venait d'avoir.Ca devait être a cause de l'échange d'énergie lorsqu'elle l'avait soignée.Plus il s'avanca dans son récit,plus son coeur battait plus vite et plus fort.Son nom sortit enfin de sa bouche et l'armurée cru qu'elle allait mourir.Pourtant,elle avait déja un doute depuis quelques minutes,pourquoi estce qu'il fallait vraiment que ce soit lorsqu'elle enttendait le verdic final que son corps réagissait de la sorte.

La jeune femme comprit.Elle n'était pas morte.Ce n'était pas un ange,juste une mutante.Son coeur battait toujours.Faiblement,mais tout de même juste assez pour lui dire qu'elle était aussi humaine et qu'elle nis immortelle,nis invincible.Les blessures les plus bannales pouvaient l'achever,surtout celles de ce genre.Aaniel mit sa main sur son front et puis tout semblait la quitter.Son regard, qui c'était fixé sur le vide, se leva sur celui-ci.L'incompréhension du moment et la a la fois la colère se lisait sur son visage.C'était ses sentiments et il les lui prenait.Quand tout fut terminé et qu'il élloigna sa main de sa tête,l'encienne bannit regarda a nouveau le vide,plus calme.Au début,elle n'avait rien comprit de ce qu'il faisait,maintenant,elle savait qu'il l'avait fait pour lui ouvrir les yeux.Il a fait qu'élloigner les ténèbres d'elle.

Aanyel se remit a parler.Mélianne relleva a nouveau son regard bleu vers lui pour bien saisir ce qu'il lui demandait.


-Le mal,dites-vous ? Vos ailles sont signe de pureté et la source du vos pouvoirs.Elles sont le cadeau de Dieu.

Malgré elle,l'ange se relleva et lui dit,tête baissée,poings serrés.

-Je ne peux faire une telle chose.

Le silence règna dans la pièce quelques secondes,puis une voix masculine et arrogante au point d'en agresser les oreilles s'élleva

-Moi,je le ferais !

Dans un coin de la pièce,les ténèbres commencèrent a former des pieds qui avancaient vers eux,puis ensuite des jambes vêtue de pentalons rouges,puis vint le haut du corps caché par un menteau rouge,puis une tête encapuchonné et caché par un foulard.Les bras et les ailles se formèrent pratiquement en même temps.Les ailles étaient noir comme de l'encre de chine et ses bras étaient recouvert d'un cuir rigide dans les teintes d'un brun sombre.A sa ceinture,il y avait plusieurs dagues et un katana reposait dans un étuis entre ses deux ailles.Il fit signe de la main a sa soeur qui le regardait avec un regard remplit de haine.

-Désolé,mais je ne pouvais m'empêcher de venir voir mon...maitre.

Il fit la révérence a Aanyel,puis déguaina son arme brillante a la lueure de la chandelle mourante.Il la présenta devant lui,un genoue sur le sol,tête baissé et demanda

-Puis-je le faire puisque ma soeur est trop faible pour le faire,maitre ?

Mélianne n'acceptait pas de se parler de la sorte et répliqua sèchement

-Tu dis être plus fort que moi,mais je te ferais remarquer que tout le temps que tu n'avais pas de maitre,tu te cachais dans l'ombre de l'ordre pour ne pas te faire prendre ou tuer !Lâche,laisse-nous donc entre grandes personnes !

L'ange noir se dissipa dans les ténèbres et réapparut derrière son impudente de soeur,lame sous la gorge,l'autre main avec des griffes prêt a la défigurer et a l'égorger du même coups.Il chuchotta a son oreille

-Tu étais encore au berceau quand j'ai tué mon premier mutant,gamine !

Aanyel assistait a la plus triste scène que l'ordre faisait face depuis quelques temps.Les membres s'attaquaient entres eux a cause de la pression qui faisait en sorte qu'ils voyaient des ennemies partout,même dans leur rang.C'était déplorable,mais pourtant nis la chef de l'ordre semblait craindre la mort,nis le meurtrier semblait craindre de la tuer et aucun des deux ne voulaient laisser plus de terrain a l'autre.La chef de l'ordre eu un sourir malicieux et murmura

-Tu es trop prévisible,le frère.

Kevin cracha du sang et recula,puis remarqua la dague que tenait la jeune femme dans sa main,collé le long de son corps.Cette pointe de lance argenté.Cette chose qui coupait les pouvoirs des mutants,pouvant les tuer aisément.Elle n'avait fait que la sortir et la pointer derière elle.Il ne pouvait que se blâmer lui-même en s'empallant dessus sans vraiment le savoir.Il s'effondra a genoues sous le regard sévère de sa soeur qui allait le laisser mourir.

Effectivement,Mélianne avait la rage dans le ventre et était en train de le regarder se vider de son sang sans pouvoir se regénérer.Ses ailles commencaient a s'assombrir,puis la noirceur de la pièce commenca a s'emparer de chacune de ses plumes tranquillement.Elle avait oublié que ce genre de chose était purement mauvais et qu'un jour,cette colère et cette rage l'a détruirait tout comme ca l'avait déja fait dans le passé.Un passé pas si élloigné qu'elle ne le croyait.Pourquoi avait-elle murmuré ce nom ? Elle l'ignorait,mais c'était sortit tout seul


-Aanyel...

Elle était figé par le mal qui voulait s'emparer d'elle.

-Je vais le faire...

Elle devait se racheter.Réparer son erreur en faisant quelque chose de contraire a ce qu'elle venait de faire,mais malgré tout l'effort qu'elle y mettait,son corps ne bougeait pas.Son frère s'effondra sur le sol dans son sang.Il n'était pas encore mort,mais presque.Voila pourquoi son frère ne l'avait jamais tué,mais au contraire, protégé durant toutes ces années !Leur destin était lié.La main qui tenait la pointe de la lance trembla envahit par la peur et le remord.Elle dit un peu plus fort

-Je vais le faire !

Il était le seul a pouvoir guerrir Kevin et les sortir de la tout les deux.Elle ferma les yeux et pour l'une des premières fois,elle pria...Elle pria comme une mortelle.Une mortelle qui voulait vivre.Une mortelle qui regrettait tout ce qu'elle avait fait de mal.Une mortelle qui voyait enfin ce qui se passait autour d'eux,dans ce monde chaotique !Son frère riait faiblement en enttendant pour la première fois en plus de 20 ans sa petite soeur perdre son orgueuil et pas demander,mais bien suplier de l'aide a quelqu'un.Il était plus que content,c'était étrange,il éprouvait de la fierté.Tendis que lui,ses douleurs s'amoindrissaient,elle,ses souffrances atroces débutaient.Ca commencait a lui picoter le bout des mains et des pieds ainsi que la tête et les ailles et ca se déplacait un peu plus loin.Pendant que ca picotait ailleur,a l'endroit précédent,ca brulait.Elle ouvrit un oeil et le tourna vers Aanyel.Plus jamais,elle n'allait faire couler le sang de l'un des siens.La lecon était retenue,même si il n'y était pour rien.Une larme coula sur sa joue.C'était comme si a travers lui,elle voyait quelqu'un d'autre et que ce qu'elle disait vouloir faire était pas que de couper des ailles d'anges,mais plus encore.Ce n'était pas qu'une parole envoyé par la peur,c'était une promesse importante d'engagement.L'ange allait faire un effort et changer.Son comportement était loin d'être digne de ce qu'elle représentait.Ses actes et ses décisions non plus.Cependant,la décision revenait a Aanyel d'agir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaysha

Aaysha

Messages : 84
Date d'inscription : 07/08/2009
Age : 33
Localisation : Perdue dans le dédale de Winter Hollow.

Une Arrivée ... Dévastatrice ! Empty
MessageSujet: Re: Une Arrivée ... Dévastatrice !   Une Arrivée ... Dévastatrice ! Icon_minitimeMar 30 Mar - 13:28

Aanyel en avait le souffle court, un autre ange était arrivé dans la pièce. Mais celui-ci semblait plus corompu par le mal, Aanyel eut de la pitié pour lui, il sût alors ce que représentait la pitié ... Il avait assisté a toute la scène et avait sû qu'un puissant lien reliait ces 2 personnes, il devina qu'ils étaient frère et soeur. Puis, soudain, elle le poignarda, elle le regardait se vider de son sang puis elle se mis a prier pour la survie de l'ange noir. Aanyel ne comprenait plus rien, elle le tuait puis voulait qu'il survive, quels sentiments contradictoires ! Alors qu'elle priait les yeux fermés, Aany sembla en transe, c'était comme si quelque chose au fond de lui avait su comment réagir, comme si son instint lui dictait quoi faire.

Il avanca lourdement vers Mélianne et leva son doux visage en larmes avec son index sous son menton. Puis, comme elle ouvrit des yeux mouillés vers lui, alors il sut immédiatement quoi faire, il ne pouvait pas laisser un être aussi tourmenté souffrir davantage.


- Ma pauvre enfant ... Dieu ne le sauvera pas. Il ne nous entend même plus .....

Comme il sentait que ce qu'il venait de dire venait de la blesser, même si c'était la pûre vérité, il s'en voulut. Il se détourna honteusement d'elle pour fixer son regard vers l'ange mourant qui se convulsait au sol. La vie était en train de quitter son corps, il entandait les battements saccadés résonner dans sa tête, il agonisait ...

Aanyel fit 2 pas dans sa direction et posa un genou près de lui, il tendit sa main devant son visage ravagé par la douleur, mais cette fois aucune lumière ne lia les 2 êtres. Il se mis tranquillement à réciter une prière, et souffrait à chaque parole, comme si elles se gravaient au fer blanc sur sa peau, il récita sa prière, une dernière prière.


- Notre père, qui êtes absent.
Dont votre nom est oublié.
Que votre règne revienne.
Que votre volonté soit respectée sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui votre pardon éternel.
Pardonnez-nous nos offenses, comme vous pardonnerez à ceux qui sont damnés.
Ne nous laissez pas succomber au mal.
Mais sauvez nous du chaos.
Amen ...


Puis, il se releva, visiblement attristé par le sort de ce pauvre ange. Il se posta droit devant le corps, même s'il eut de la misère à cause de ses ailes disloquées qui pesaient lourd dans son dos et le faisait souffrir atrocement à chaque mouvement, car elles traînaient sur le sol. Il leva le bras droit, devant lui et tourna la paume vers le corps inerte. Une lame d'une beauté sans nom apparut dans une gerbe d'étincelles dorées. La longue lame fine était taillée dans une sorte de crystal doré, transparent et plus lisse que du satin. Des runes blanches faiblement éclairées partaient du pommeau jusqu'à la moitié de la lame. Il n'en connaissait pas la signification, mais il n'eut qu'admiration et respect pour cette arme apparut de nulle part. Il caressa la perfection de cette arme, la taille du pommeau, d'un tissus argenté tissé de fils d'ors entrecroisée semblait allonger la taille, déjà énorme de cette arme. Elle devait bien mesurer un mètre et demi de long, et semblait peser plusieurs dizaines de kilos. La garde, en forme d'ailes dorées lui fit verser une larme de honte. Cette arme était d'une splendeur remarquable, elle semblait avoir été forgée par Le Tout-Puissant lui-même ...

Il referma sa main autour de la garde et la lame, qui semblait léviter, ne pèsait guère plus qu'une plume, il aurait pu qu'il ne tenait rien dans sa main tant elle ne pèsait rien. Puis, son regard revînt se poser sur l'ange à ses pieds, son teint était devenu livide mais son coeur battait toujours faiblement, il se battait. Il suivit le regard du mourant et tomba sur le visage de Mélianne, celle-ci n'avait pas l'air de comprendre, pourtant, lui non plus. Elle avait surment vu que les yeux d'aany étaient devenus aussi brillants que l'astre lunaire, ils rayonnaient d'une lumière argentée comme des mirroirs. Puis, il entrevut une silhouette sombre derrière elle, une grande silhouette féminine encapuchonnée dans une grande cape. Elle fixait le mourant et leva une main vers lui, comme pour lui demander de prendre sa main pour un long voyage ...

C'est alors qu'Aanyel fit tourner la lame et l'enfonca d'un coup sec dans la poitrine du mourant. Celui-ci eut un spasme violent et cessa de bouger net. Aanyel, se pencha aussitôt vers le corps de l'ange noir sans un regard pour sa soeur, qui devait être prise de panique. Il approcha sa bouche de celle du mort comme pour un doux baiser, mais ses lèvres s'arrêtèrent avant de toucher les siennes. À le place, il aspira longuement une fumée noire qui sortait de la bouche du mort. Il l'aspira et eut un spasme, il recula vivement et arracha la lame du corps du mort, qui fut pris d'une toux incontrôlable. La lame n'avait même pas entaillée le corps de l'ange, il n'avait aucune coupure, pourtant elle lui avait transpercée à moitié le torse ...

Aanyel recula sur ses genoux en laissant tomber la lame qui tomba pourtant lourdement au sol, étrangement, elle résonna d'un tintement crystallin en touchant le sol, comme des cloches sonnant l'heure du jugement dernier. Ces mêmes cloches résonnaient toujours dans la tête d'Aany qui se débattait maintenant au sol, il semblait étranglé par une puissance invisible. Il eut une crise de violents spasmes durant de nombreuses secondes de torture qui sembla durer une éternité. La lame au sol en sembla affectée car la lame prit une teinte grise sombre très inquiétante, mais redevînt aussi claire qu'avant peu après. Aanyel se calme ensuite, il pouvait à nouveau respirer calmement mais restait couché sur le dos, il avait les épaules en feu à cause de ses ailes qui continuaient de le faire souffrir. Il se releva et ses yeux avaient repris eur couleur habituelle, presques sans couleur. Il posa un regard implorant vers Mélianne.


- S'il te plaît ... Je t'en supplie ... Coupe moi ces ailes qui me font tant souffrir.

- Je ne peut même plus les bouger, elles ne font plus partis de moi ... Elles ne sont qu'un douloureux souvenir, je ne peut vivre avec ce fardeau, le signe de ma lâcheté, le symbole de mon exil, de ma malédiction ...


Aanyel vit que Mélianne réagit à peine, son regard passait constamment de l'épée à son frère, à lui. Elle devait être perdue. Aany pointa l'épée au sol en s'adressant à Mélianne.

- Écoute,il n'est pas mort, il est vivant, il est sauf, grâce à cette lame. Mais elle est aussi la seule à pouvoir couper mes ailes, une arme normale n'y arriverait pas ... Alors je t'en supplie, fait vite ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Une Arrivée ... Dévastatrice ! Empty
MessageSujet: Re: Une Arrivée ... Dévastatrice !   Une Arrivée ... Dévastatrice ! Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Une Arrivée ... Dévastatrice !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP]L'arrivée
» Arrivée précipitée
» Question sur l'équipement eau arrivée au niveau 11X
» l'arrivée des prophete charnel
» [Comics] VF des BD Bionicle : L'arrivée des Kali N°10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ville du Chaos :: |Hors jeux.| :: Vortex-
Sauter vers: