AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Pure et simple tristesse... ( PV Wolf)

Aller en bas 
AuteurMessage
Vay Mayer
Admin humaine bras droit de l'Ordre
Vay Mayer

Messages : 235
Date d'inscription : 17/07/2008
Age : 26

Pure et simple tristesse... ( PV Wolf) Empty
MessageSujet: Pure et simple tristesse... ( PV Wolf)   Pure et simple tristesse... ( PV Wolf) Icon_minitimeDim 3 Jan - 20:41

Le regard vide, Vay fit un pas, et un autre. Le cimetière, comme s'était un bel endroit, mais si macabre! toutes ces tombes, tous ces morts... combien y en avait-il? 100? 200? 1000? Sûrement plus que cela... Mais les arbres, ce gazon, ces fleurs... c'étaient si beaux! Pourquoi n'était-elle pas venu ici plus souvent?

Alek... Son coeur se crispa à la simple mention de ce nom, ses jambes tremblèrent et elle s'écroula sur le sol. Comment était-ce possible? Comment! Son ami, son chef... mort. Elle ne pouvait s'imaginer sans lui. Elle ne pourrait jamais combattre sans lui. Et qui serait le nouveau chef? Certainement pas elle... elle n'aurait jamais la force, ni le courage, de le faire si lui n'était pas là. Elle n'avait jamais imaginer l'avenir sans Alek Feinir pour s'occuper de l'ordre. Oui, elle était son bras droit, la plus apte à s'occuper de l'ordre à sa place... mais elle comprenait, et découvrait, enfin son pire défault. Elle était dépendante... et du seul homme auquel elle n'aurait pas dû... son propre chef!

Quelle stupide humaine elle faisait...

Et que penseraient les autres? Tous ces humains, tous ces mutants, qui s'attendaient à ce qu'elle prenne son rôle au sérieux et devinnet chef de l'ordre... Ils penseraient sûrement qu'elle n'était qu'une lâche, bonne à rien... et elle ne pourrait rien dire pour les contredire, car tout était vrai!

Agenouillée sur le sol, Vay Mayer laissa ses larmes glisser sur ses joues. Autour d'elle, les tombes, silencieuses, l'écoutaient pleurer.


( Désolée, c'est court :S)

_________________
<P> </P>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf

Wolf

Messages : 55
Date d'inscription : 14/11/2009
Localisation : Ailleurs qu'ici

Pure et simple tristesse... ( PV Wolf) Empty
MessageSujet: Re: Pure et simple tristesse... ( PV Wolf)   Pure et simple tristesse... ( PV Wolf) Icon_minitimeDim 3 Jan - 20:55

Je courais délicatemetn entre les tombes, mes pattes soulevaient a chaque pas un nombre plutot impressionant de terre tirés par mes longues griffes, le vent donnait a mon corps une apparence sauvage, je sautai par dessus une tombe et levai le nez en l'air, un sourire apparut sur mon visage, douce odeur sucré, chaude odeur du sang humain, tendre fumet qui s'émanait d'un morceau de viande de choix a plus de 100$ la livre! Continuant de courir entre les tombes vers la source de l'odeur si tendre, je riait de ma propre blague, surtout car je m'imaginai facilemetn la chose et ne doutai spas une seconde qu'elle fut possible, des marchés noires de nos jours, ne se cachaient meme plus, surement vendait il de la viande humaine, suffisait de chercher, pour ma part, je préfere grandement la viande fraiche cueuillit moi-meme, une sorte de sentiment d'accomplissement j'imagine! Tout a coup, je sentis une odeur humide, salé, je ne voyais pas très bien, ma vision n'étais plus aussi forte que lorsque j'étais humain, cependant je voyais dans le noir, tous ems autres sens étaient décuplés, j'entendis les sanglots plus que je ne vit les larmes briller sur la joue de cette étrangère humaine, n'ayant jamasi vue ni le chef de l'ordre ou aucun de ses membres, je ne la reconnut pas, meme si je ne doute pas a son air de semi-défense, semi-bouleversé, ce qui ne m'étonna pas il faut dire, le chef de l'ordre étais mort, Crystal l'avait terrassé... Je m'approchai silencieusement d'elle lorsque son regard se posa sur ma peau bleuatre, ses yeux montèrent vers mes yeux fluorescents qui la fixaient, ma queue battit l'air plus vite et je continuai de m'approcher d'elle, voir les autres souffrirent ou triste pour autre chose que ma présences m'avait toujours fait ma, le seul aspect humain que je possédais encore... Je la reniflai doucement en tournant autour d'elle puis fini par me coucher en boule a ses cotés, un peu a al facon du berger allemand que je possédais étant jeune, mon troublant regard se posa sur elle. Je lui sourit narquoisement.

-Je comptais vous tuer, mais de la viande humide de larmes c'est pas si bon... Que se passe t'il?

Je posai ma patte sur son avant bras en lui écorchant délibéremment l'avant bras, je laissais ma patte un peu plus haut sur son bras et lichai délicatement le sang qui coulait sur son bras, il étasi si bon...

-Ne vous méprenez pas sur mes intentions cependant, je compte toujours vous tuer... Fit-je les yeux a moitié fermé de ma voix rauque.

VOila ce que donnait un émotion humaine dans le flot instinctif qu'étais devenu mon corps, il n'y avait nul place d'humanité en moi, cela fesait des contradictions dans mes gestes, mes paroles et mes pensées, comme cette envie de la soulager de sa peine, pour ensuite m'amuser a la faire souffrir, puis la tuer et me nourrir... Ca n'avait aucun sens, aucune humanité n'aurait du subsister en moi, mais je ne controlai rien, peut-etre ma mutation allait-elle continuer jusqu'a gommer cette ultime trace de ce que j'avait pu etre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vay Mayer
Admin humaine bras droit de l'Ordre
Vay Mayer

Messages : 235
Date d'inscription : 17/07/2008
Age : 26

Pure et simple tristesse... ( PV Wolf) Empty
MessageSujet: Re: Pure et simple tristesse... ( PV Wolf)   Pure et simple tristesse... ( PV Wolf) Icon_minitimeDim 3 Jan - 22:11

Bien qu'elle fut indéfiniment triste, Vay était toujours un membre de l'ordre, elle savait donc reconnaitre l'arrivée d'un ami, à celui d'un ennemi. Voila pourquoi elle essuya vite ses larmes et glissa l'une de ses mains vers on révolver, lorsque ce mutant vint se planter près d'elle.

Relevant la tête, toujours agenouillée sur le sol, Vayronik dévisagea l'animal pendant plusieurs minutes. Elle fut étonnamment surprise lorsque la bête vint se coucher près d'elle. Était-ce possible? S'était-elle trompée? Hé non, la voix rauque de l'animal lui répondit. Quant-à elle, elle ne répondit pas èa sa question. Pourquoi lui dirait-elle ce qui se passait? Il devait bien le savoir... ça ne devait parler que de cela dans leur petit trou minable où ils se terraient tous.

Se redressa brusquement, Vay empoigna son révolver et le dressa devant elle. Ses yeux étaient secs maintenant, rien de pourrait embrouiller son regard. Elle pointa son fusil vers la bête et cômpta mentalement le nombre de balle qui se trouvait dans son chargeur. Quatre. Ce seraient amplement assez.


«Et ne vous méprenez pas non plus des miennes. Ce fusil est chargé et je compte bien m'en servir. Ne croyez pas que je vais me laisser faire aussi facilement!»

Immobile, elle enleva le cran de sureté, prête à tirer.

_________________
<P> </P>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf

Wolf

Messages : 55
Date d'inscription : 14/11/2009
Localisation : Ailleurs qu'ici

Pure et simple tristesse... ( PV Wolf) Empty
MessageSujet: Re: Pure et simple tristesse... ( PV Wolf)   Pure et simple tristesse... ( PV Wolf) Icon_minitimeDim 3 Jan - 22:35

Je la fixai, impassible, wow elle pointait son arme a feu sur moi, l'air de croire qu'elle étais la première a pointé un arme a feu sur moi, que croyait elle, que je n'avait pas senti l'odeur froide et métalllique de l'arme, que je ne crut pas qu'elle eut une arme quelconque, une humaine seule et moi qui croierait bien sur qu'elle sortait sans protection, je n'étais pas humain, mais je n'étais stupide. Doucement j'étirais mes membres paresseusement a la manière d'un chat, elle tremblait presque, son coeur battait vite, elle avait peur pauvre elle, je l'aimais mieux ainsi, sa peur étais dirigé vers moi et elle étais prete a lutter, mon coté humain n'avait plus lieu d'etre maintenant! Elle m'avait aidé sans s'en rendre compte quel bonheur! Mon regard clos s'ouvrit, observa le regard de la femme l'air courroucé, puis tout se passa très vite... Pour elle, moi je vit tout venir. Ma bouche bougea rapidement, je mordit violemment sa main et sautai vers l'arrière a une vitesse folle, ma queue se balancant toujours a un rythme constant derrière moi. Je baissais ma tete sans la regarder, cette femme qui souffrait davantage, le fusil tomba sur le gazon froid et humide et je me mit a macher les deux doigts dans ma bouche, ils étaient bon, parfaitement humain, parfaitement délicieux. Je me couchais a quatre patte et échappant un doigt au sol, me mit a machouiller conscienscieusement le deuxieme, regardant Vay, surtout sa main dont le sang s'écoulait non pas comme un ruisseau, mais comme une rivière, elle avait l'air paniqué, son majeur manquait tout comme son auriculaire, laissant a la place un trou d'ou s'écoulait un liquide rouge sombre doté d'une odeur pratiquement divine, réelement divine. Continuant de macher mon doigt et sans la regarder, je dit de ma voix rauque, alors que la lune fesait briller ma peau bleuatre.

-Je ne le croyais pas non plus ma chère, mais une humaine qui ne se laisse pas faire, ce n'est pas grand chose quand meme... C'en est presque désolant... Mais c'est votre choix de combattre, je dois toutefois vous faire un compliment... Vos doigts sont délicieux ma chère! Une viande de choix!

Je m'imaginai facilement sa rage, comment elle devait bouillir a l'intérieur d'elle meme, elle avait l'air d'avoir du caractère et j'aimai bien me moquer de ce genre de personne, moi qui parlai si calmement,c omme si je discutais de chose banales alors que je venais de lui arracher deux doigts... Deux doigts que je mangeais actuellement avec un bonheur plus qu'évident je crois... Je ne peux affirmer cette pensé, puisque je ne peux voir l'expression de sastisfaction qui doit s'étendre présentement sur mon visage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vay Mayer
Admin humaine bras droit de l'Ordre
Vay Mayer

Messages : 235
Date d'inscription : 17/07/2008
Age : 26

Pure et simple tristesse... ( PV Wolf) Empty
MessageSujet: Re: Pure et simple tristesse... ( PV Wolf)   Pure et simple tristesse... ( PV Wolf) Icon_minitimeDim 3 Jan - 22:44

«Salaud!»

La douleur fut intense, partant des doigts qu'il n'y avait plus et montant dans la main, dans le poignet, le bras, l'épaule, le cou... et atteignit son cerveau. Alors, innarêtable, un cri grimpa le long de sa collone vertébrale et sortit de sa gorge sous la forme d'un sanglot. Ça faisait si mal!

Elle retomba sur le sol, agenouillée, le regard douloureux fixé sur sa main droite où il manquait deux doigts. Alors, une colère sourde emplis son cerveau, brouillant toutes pensées saisonnables, allant même jusqu'à effacer la mort de son ami.

D'un bond, Vay se remit debout et essainna un violent coup de pied au visage de la bête. Déjà, elle roulait vers son arme et l'empoignait de la main gauche, la droite collée contre sa poitrine. Elle pointa l'arme sur l'animal et, sans attendre que sa main subisse les mêmes désastres que sa voisine, elle tira.

La balle filla vers la bête et se ficha dans l'épaule droite. Sans attendre, Vayronik fit demi tour et alla se planquer derrière une tombe. Elle ne porta plus aucun regard à sa main droite, qu'elle ne sentait même plus tellement la douleur, et la colère, étaient intenses. Elle ne fit qu'enrouler sa veste autour de sa main, sans quitter la bête des yeux.

Dès lors... le pire s'annonça à elle. Elle allait mourir! C'était inévitable. Le seul point bon de cette vérité, était qu'elle allait enfin le rejoindre...

_________________
<P> </P>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf

Wolf

Messages : 55
Date d'inscription : 14/11/2009
Localisation : Ailleurs qu'ici

Pure et simple tristesse... ( PV Wolf) Empty
MessageSujet: Re: Pure et simple tristesse... ( PV Wolf)   Pure et simple tristesse... ( PV Wolf) Icon_minitimeDim 3 Jan - 23:03

Le peid fut rapide et je ne m'y attendais aps, on aurait dit qu'elle étais habitué a la douleur ce a quoi je ne m'attendais pas, ne pas sous-estimer sest ennemi je le savais bien pourtant, mais les humains sont toujours si chaotiques... Le décor vacillant encore un peu, je n'attendit point de me rétablir et me remit sur les pieds, m'élancait rapidement vers la gorge de la femme qui pointa l'arme vers moi, mes yeux s'agrandirent de surprise et la balle s'enfonca dans mon épaule accompagné d'un gémissement plus canin qu'humain. Je sentis un liquide chaud couler sur mon épaule et je sentis l'odeur de mon propre sang, arome plus lourd que celui des humains. Manquant ma cible, nos deux corps roulèrent jusqu'a une tombe ou nous nous arretames, je la maintenant fermement sous mon corps en appuyant de mes deux jambes et j'hurlai a la lune, J'hurlai ma souffrance, j'hurlai de mon cri de loup et brisai le silence de mon cri inhumain, de ce cri si profond. Mon bras droit étais pratiquement inutilisable tant il me fesait mal, mais je devais avouer que la couleur rouge du sang sur mon bras étais presque intéressante, elle donnait une belle couleur a mon bras. Tout a coup l'humaine se débattit, je relevai ma lèvre supérieur contre mes dents, révélant de longues canines encore teinté du rouge de mon dernier repas, un grondement monta le long de ma gorge jusqu'a emplirent la nuit, mais elle lutta, toujours un peu plus fort. Finalemetn écoeuré de ce petit manège inutile je lui assenai un violent coup de poing, sa tete cogna contre le sol et elle sembla perdu dans le vague un instant, je la saisis par le col, la relevai et cognai violemment sa tete contre une pierre tombale au niveau de la machoire, je la soulevais a ma hauteur, sa tete dodelinait dangereusement et ses yeux me fixaient de facon vitreuse et perdue, je ne put m'empecher de sourire, ses deux lèvres étaient entièrement fendues et ce que ej voyait de ses dents n'étais plus qu'un amas de débris. Je levai le bras et la lancai au hasard dans le cimetière, son dos heurta une nouvelle pierre tombale qui tomba a la renverse et la femme qui s'étendit sur la pierre tombale ne bougea point. Je m'approchai de ma démarche balancé, amrchant a quatre patte, je me placai par dessus son corps, et effleurai doucement sa gorge de ma griffe, descendant plus bas jusqu'a s'arreter a la pointe de son sang, déchirant légerement le tissu qui la recouvrait. Elle étais vivante je le voyais mais elle étais dans le vague, cogné trop fort sans qu'elle ne se fut évanoui, elle étais solide.

-Ne m'oblige pas a te faire plus mal... Lutter ne t'est d'aucune utilité...

Pourtant je savais que c'étais faux, mon épaule douloureuse en témoignait, mais je n'en n'avais cure.

-Personne n'attend rien d'une simple humaine, tu n'as ni grade, ni réel utilité, tu n'est qu'un pion pour cet ordre, tu étais un pion de ce défunt chef et tu le seras pour celle qui le remplacera ma chère!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vay Mayer
Admin humaine bras droit de l'Ordre
Vay Mayer

Messages : 235
Date d'inscription : 17/07/2008
Age : 26

Pure et simple tristesse... ( PV Wolf) Empty
MessageSujet: Re: Pure et simple tristesse... ( PV Wolf)   Pure et simple tristesse... ( PV Wolf) Icon_minitimeDim 3 Jan - 23:17

De nouveau, la douleur. Pourquoi?! Pourquoi s'acharner sur moi si je ne suis qu'une simple et stupide humaine? Lorsque le calme revint dans sa tête, sa langue glissa contre ses dents, elle ne sentit que les pointes maintenant pointues de ses dents cassées. Elle sentit également le goût du sang.

Son dos lui faisait terriblement mal, et simplement à y penser, sa main également. C'était comme si chaque pulsation de son sang était douloureux, elle ne pouvait plus bouger le moindre muscle sans qu'elle n'est envie de hurler.

C'est à ce moment qu'elle entendit des pas. Il revenait! Encore! POURQUOI? Elle entendit sa voix, rauque et froide. Ses paroles résonnèrent en elle et refit vivre cette colère qui l'habitait quelque instants plutôt. Il ose parler d'Alek devant moi!

Le cri qui monta dans sa gorge n'était pas de douleur, mais de colère. Elle leva le pied et le frappa au ventre, le repoussant. Il osait la toucher avec ses griffes! Se redressant péniblement, elle cracha tout le sang et les dents cassés qu'il y avait dans sa bouche. Elle lâcha un gémissement de douleur lorsqu'elle sentit sa main frotter contre le sol alors qu'elle se retournait.

Sans attendre d'être de nouveau attaquer, elle se redressa. Où peut bien être ce foutu fusil?

Elle l'apperçut alors, à une dizaine de mètre. Elle s'élança...

_________________
<P> </P>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf

Wolf

Messages : 55
Date d'inscription : 14/11/2009
Localisation : Ailleurs qu'ici

Pure et simple tristesse... ( PV Wolf) Empty
MessageSujet: Re: Pure et simple tristesse... ( PV Wolf)   Pure et simple tristesse... ( PV Wolf) Icon_minitimeDim 3 Jan - 23:39

Elle étais ridicule a toujours se débattre ainsi tel une créature effarouché, elle me repoussa de nouveau de son pieds, au ventre cette fois, j'aurais pu avoir le souffle coupé ou etre poussé beaucoup plus loin, mais ce n'étais aps le cas, son pied étais faible et je n'avias fait que reculer vaguement, ses forces commencait déja a la quitter, pauvre elle, j'en avais presque pitié, mais mes sens de loups étaient plus puissant que ma pensée et mon corps s'élanca a la poursuite, elle courait presque en titubant et elle n'allait pas vite, mes pattes la rattrapèrent sans peine et je décidai de la ménager un peu, je la saisis par la gorge en l'éraflant de mes cinq doigt, je lui coupai littéralemetn le souffle en appuyant et la jetai au sol, sans attendre qu'elle se débatte je levai mon pieds courbés et griffues et l'abattai sur sa jambe gauche. Un craquement résonna, un cri de souffrance, je la tournai de force, la relevai de force pour qu'elle me regarde, yeux humains a yeux fluorescents, elle étais collé sur moi, sa jambe gauche pendait mollement le long de ma droite, elle étais toute chaude et je ressentis une bouffé de désir devant ce corps détruit que je tenais par le col de ma main bleuatre. Je me mit a parler, je ne savais trop ce que j'allais dire,e mais je voulais parler, je sentais en moi une sorte d'inspiration et je voulasi prononcer l'un de ses discours empli d'émotion que caractérisait souvent le peu de parole qui osait s'aventurer hors de ma bouche, les quelque mots emplis de vérité qui sortaient si rarement de mon etre, le mensonge semait mieux la peur.

- Je ne dirais pas que je n'aime pas te faire souffrir ainsi. EN fait le seul fait de te voir ainsi détruite et ensanglanté m'excite au plus haut point, amis as tu une seule idée du pourquoi, je souhaite te tuer, toi humaine, pourquoi ai-je intégrer la meute, pourquoi ai-je combattu l'ordre toute ma vie durant... Car je le sais, a la facon dont tu as réagi, a la rage que contenait ton regard lorsque j'ai énoncé le défunt chef de l'ordre, que tu le connaissais... Mais... Sans plus de délai laisse moi te dire pourquoi j'agis ainsi.

Je la frappai au visage d'une claque, je ne sus vraiment pourquoi, mais en moi une haine grandissait.

-Les humains... Je vous hais tellement vous ne pouvez imaginer... Vous savez, ce monde que vous aviez, vous auriez pu le garder malgré les mutants, vous leur auriez proposé assistance, leur aurait donné, pas seulement aux mutants, mais a tous la liberté que tous et chacuns méritaient, vous les auriez calmement, une horde de mutants se serait ligué pour protéger ce monde, mais au lieu, voila ce que vous avez fait, vous les avez réprimés, vous les avez tués pour défendre ces idiotes valeurs que vous croyiez bonne... Vous... Humains... *Wolf tremblait maintenant de rage, ses yeux étaient plissés, sa voix devenait plus forte et plus rauque, comme si elle accrochait des bouts de métal alors qu'elle traversait al gorge de l'animal* Etes rentrés chez moi, avez tué ma mère, mon père et ma soeur que j'aimais tant, dont j'étais amoureux... Pour le simple fait qu'Ils furent des mutants... J'ai tant erré, qu'avait il fait... Qu'avais-je fait pour que les gens tentent de me tuer... Ce n'étais pas ce que nous avions fait, mais ce que nous étions devenus... Je la venge, chaque fois que je vous tue, je la sens plus heureuse, elle est chaque fois un peu plus vengé et moi, je me nourris du mets le plus déliceux sur terre...

Soudain il grogna, il sembla enragé, il leva son genou et baissa le corps de Vay qui recut d eplein fouet le genou au niveau du ventre, il la releva et lui fichait un coup de tete puis la mordit violemment a l'épaule, il cracha le bout de chair qu'il tenait entre ses mains au sol et la gifla violemment.

-Vous avez tué ma soeur, tous autant que vous etes par votre inaction! L'ordre souhaite rétablir cette société pourri, JE... NE.... PERMETTRAI.... JAMAIS.... CELA! Je me bats non pour la meute, mais pour la liberté, pour que chacunes des personnes qui constitueront cette nouvelle société soit tous libres, tous et chacun... C'est pour *Le ton étais redevenu froid et controlé* ceci que je vous chasserai tous un par un, membres de l'ordre, humain pour qui cette terre n'est plus faites...

Je la regardais, ses yeux devinrent vitreux, je doute qu'elle ait meme compris ce que je disais, dégouté je la jetai loin de mon corps et ramassai l'arme a feu au sol, je la regardai de ems yeux luminescents, l'air plein de dédain.

-Vous etes pathétiques miss...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vay Mayer
Admin humaine bras droit de l'Ordre
Vay Mayer

Messages : 235
Date d'inscription : 17/07/2008
Age : 26

Pure et simple tristesse... ( PV Wolf) Empty
MessageSujet: Re: Pure et simple tristesse... ( PV Wolf)   Pure et simple tristesse... ( PV Wolf) Icon_minitimeLun 4 Jan - 10:48

La tête dodelinant sur son épaule au fure et à mesure qu'il racontait sa stupide vie, Vay se mit à sourire. Non pour narguer cette bête, ce qui ne lui aurait pas dérangé, mais parce qu'elle était heureuse, oui, heureuse! Elle le voyait presque déjà, son image était plus net dans son esprit, et elle ne sentait presque plus rien, chaque morceau de chair qu'il lui arrachait, chaque coup qui lui donnait ne lui faisait plus rien... elle n'était déjà plus vraiment là.

Lorsqu'il eut terminé son histoire, qu'elle avait totalement écouté, il faut le dire, elle se sentit lançée et attérit non loin, direct sur sa main. La douleur fut plus forte et elle la sentit, un nouveau gémissement s'échappa d'entre ses lèvres. Elle était sur le côté, sa jambe gauche, maintenant inutile, pendant sur le sol alors qu'elle essayait vainement de se relever en se tenant après une tombe. Vaincue, elle ne fit que s'asseoir, le dos contre la pierre tombale, elle regarda la bête s'approcher avec son arme, son arme à elle!

« Je vous plainds... clébard. Vous croyez tous que vous êtes les seuls à en souffrir. Tu vois, ta mère, ton père et ta soeur... je les tuerais une seconde fois s'il était possible de le faire... et pourquoi? Parce que ma famille aussi, elle a été tuée et par ta race de débile. Sisi, ma soeur, a été dévorée vivante par une saloperie dans ton genre! Alors ne crois pas que tu as été le seul à perdre quelqu'un... ce serait une grave erreur.»

Lorsqu'il fut assez près, elle leva sa seule jambe valide et le fit chavirer en le frappant de revers. Lorsqu'il tomba sur le sol, elle retira rapidement l'un des couteaux de sa botte et lui assomma un oeil avec le manche, assez profondément pour le creuver. Et d'un cri rageur, elle le poignarda à la poitrine.

«Je ne crois pas survivre à cette journée, comprends-moi bien. Mais je veux au moins que tu te rapelles de moi comme étant celle qui t'auras crevé un oeil, clébard.»

Elle lui essaina un violent coup de coude au visage. Le craquement que fit son nez sous l'impact l'a fit sourire.

«Et cassé le nez au passage...»

_________________
<P> </P>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf

Wolf

Messages : 55
Date d'inscription : 14/11/2009
Localisation : Ailleurs qu'ici

Pure et simple tristesse... ( PV Wolf) Empty
MessageSujet: Re: Pure et simple tristesse... ( PV Wolf)   Pure et simple tristesse... ( PV Wolf) Icon_minitimeVen 15 Jan - 13:27

Je poussai un grognement, m'affaissant violemment au sol, je réagis instantanément et de mes pieds me poussait pour me relever, trop tard quelque chose heurta la peau directement au dessous de mon oeuil et un peu de mon oeuil je dois avouer, une douleur sourde apparut, je sentis le craquement plus que je ne l'entendit, ma vision s'obscurcit soudainement et un liquide chaud se mit a se répandre sur ma joue, me fesant gouter a mon sang au gout de métal et a l'odeur si familière puis je sentis la plaie. Quelque chose pénétra profondément mon corps, le sang me vint aux lèvres et je sentis mon nez se rompre. J'hurlai de mon cri bestial et ouvrit les yeux pour ne voir que de vagues ombres de couleur flou devant moi, je les refermai, je sentais, j'entendais, elle étais tout pret, je repris l'arme que j'avais échappé et la levai, cette femme si chiante qui m'avait surement crevé un oeuil. Je ne savais si je la regardais réelement dans le visage, mais je savais qu'elle me regardait, que son visage se fixait sur moi qu'elle attendait la fin, je sentais la rage se former en moi, hurler son mécontentement réclamer son sang, mais je la vit d'une facon détaché, caractéristiques de ma nouvelle personne, une bete n'en voulait a personne, la rage étais une émotion humaine.

-Chaque personne en ce monde souffre... Il faut changer cela, vois-tu, en des temps plus heureux nous aurions pu etre ami, soudé ensemble par notre perte, mais alors que toi tu étais guidé par la rage et la haine envers les miens, j'ai tout pris avec froideur, avec la distance qu'une bete aurait prise sur cette situation, tu ne sera pas celle qui m'aura crever un oeuil, mais une mort stupide et vaine, mais par laquel je doit passer pour arriver a un objectif plus grand, adieu très chère...

Je levai mon arme et appuyai sur la détente, le corps dans ma main tressauta, une balle, deux, trois, quatre, cinq... Le nombre de balles que je tirai me sortit bientot de ma tete et je ne m'arretai que lorsque je sentis le corps inerte sous ma poigne, jusqu'a ce que je ne sentis plus aucune expiration autour de moi, je me mit en marche cadavre en main, mon autre main tatant le couteau qui sortait de ma poitrine, j'avait mal, terriblement mal et je ne savais guère combien de temps je pourrais tenir... Je me dirigeais aveuglément vers la meute, me fiant aux odeurs du mieux que je pouvais, ma vision n'étant plus que de vagues taches sombres mouvantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vay Mayer
Admin humaine bras droit de l'Ordre
Vay Mayer

Messages : 235
Date d'inscription : 17/07/2008
Age : 26

Pure et simple tristesse... ( PV Wolf) Empty
MessageSujet: Re: Pure et simple tristesse... ( PV Wolf)   Pure et simple tristesse... ( PV Wolf) Icon_minitimeSam 16 Jan - 16:51

Les dernières paroles de la bête la fit sourire... ami? Peut-être bien... il était aussi brutale qu'elle l'était. Mais bon, ce n'était pas le temps au regret, il n'y avait personne qu'elle laissait vraiment derrière elle, l'ordre s'en remetterait.

Les pensées de Vay filèrent vers Rai, Mélianne, Mayiva... tous ces membres qui s'en remetteraient seuls... sans le chef... sans le bras droit... seul.

Alors qu'elle voyait le fusil se lever vers elle, Vayronik pensa à tous ceux qu'elle rejoingnait... sa mère, son père, sa soeur... et Alek. Voila l'image qu'elle eut avant de mourir, l'image de sa petite soeur innocente, sa mère et son père l'un près de l'autre, sourire aux lèvres... et Alek, heureux, qui l'attendait.

Fin.


( Désolée, c'est court^^ mais bon Pure et simple tristesse... ( PV Wolf) Icon_biggrin)

_________________
<P> </P>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Pure et simple tristesse... ( PV Wolf) Empty
MessageSujet: Re: Pure et simple tristesse... ( PV Wolf)   Pure et simple tristesse... ( PV Wolf) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Pure et simple tristesse... ( PV Wolf)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Warhammer 40K] Les spaces wolf croustillent-ils sous les dents des genestealer ?
» MTG : Mirrodin Pure or New Phyrexia
» Wargame spatial simple
» Space Wolf qui tourne plutôt bien
» [poisson d'avril] Mirrodin Pure Comming !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ville du Chaos :: |Hors jeux.| :: Vortex-
Sauter vers: